Dimanche, 18 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les premiers enfants ont pu quitter la grotte inondée en Thaïlande

Les premiers enfants ont pu quitter la grotte inondée en Thaïlande

08 Juillet 2018

La cellule de secours n'a pas précisé dimanche de combien le niveau d'eau avait pu être abaissé, notamment dans la fameuse "T-junction".

Le timide message d'espoir survient au lendemain de la mort d'un plongeur thaïlandais, un nouveau développement tragique dans cette affaire qui a commencé il y a deux semaines, sous la forme d'une aventure visant à célébrer l'anniversaire de l'un des garçons. Or la pluie a recommencé à tomber brièvement samedi soir, et des orages sont attendus à partir de ce dimanche.

"Les secouristes tentant de sortir douze enfants et leur entraîneur de foot coincés dans une grotte inondée en Thaïlande ont annoncé ce samedi avoir réalisé plus de cent forages à la verticale, voie alternative à une évacuation en plongée".

Le premier devrait sortir vers 21 heures (14H00 GMT) dimanche.

Les opérations d'évacuation ont débuté dans la matinée.

"Aujourd'hui est le grand jour", a déclaré Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, lors d'une conférence de presse organisée à distance du site de la grotte, d'où ont été expulsés les centaines de journalistes du monde entier mobilisés depuis des jours.

Le jeune entraîneur ddee football qui a emmené le groupe d'enfants dans cette expédition qui a mal tourné, a écrit une lettre d'excuses aux parents: "Merci pour tout le soutien moral". Chacun d'eux sera escorté par deux plongeurs, un étranger et un thaïlandais.

Coupe du monde : le programme des demi-finales
Les Français de Didier Deschamps ont battu l'Uruguay 0-2 (mi-temps: 0-1) en quarts de finale à Nijni Novgorod, vendredi en Russie. En deuxième période, Antoine Griezmann doublait la mise à la 61e (0-2) sur une erreur du gardien uruguayen, Fernando Muslera.

Les secours ont inséré un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié.

Une ambulance quitte le site de Tam Luang, évacuant un des premiers enfants sortis de la grotte par des plongeurs, le 8 juillet 2018.

Jour 1 - Dimanche 24 juin: dans la nuit, à cause de pluies importantes, le niveau de l'eau dans la grotte monte fortement. "Ensemble, équipes thaïlandaises et étrangères, nous allons ramener à la maison les sangliers sauvages", écrivent dimanche les commandos de marine thaïlandais sur leur page Facebook. Ils s'étaient retrouvés piégés par la montée des eaux dans cette grotte au fin fond du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos.

Les secours s'interrogeaient depuis des jours sur l'opportunité de déclencher une évacuation périlleuse, des pluies de mousson attendues prochainement risquant de ruiner les efforts continus pour drainer l'eau de la grotte.

Signe du péril de l'entreprise, un ancien plongeur de la marine thaïlandaise a péri vendredi lors d'une opération de ravitaillement des enfants. "Mais nous n'avons pas encore localisé leur position", a confié le chef de la cellule de crise, Narongsak Osottanakorn, également gouverneur de la province de Chiang Rai.

Le long périple qui attend les enfants comprend près de deux kilomètres de passages étroits et obscurs dont certains ne font que 60 centimètres de large, ainsi que des zones immergées.

Plusieurs des enfants, âgés de 11 à 16 ans, ne savent pas nager, et aucun n'a jamais fait de plongée.

Les premiers enfants ont pu quitter la grotte inondée en Thaïlande