Dimanche, 23 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Elle perd ses ongles d'orteils après une pédicure avec des poissons

Elle perd ses ongles d'orteils après une pédicure avec des poissons

08 Juillet 2018

La revue médicale JAMA Dermatology a, récemment, publié le cas d'une femme ayant consulté des dermatologues.

Cette pédicure s'avère être un traitement esthétique et de bien-être popularisé en Asie et au Moyen-Orient dans lequel les pieds sont immergés dans une cuve d'eau à une température de 25 à 30 degrés celsius, remplie de petits poissons appelés Garra rufa ou "poissons médecins". La patiente en question se plaignait d'avoir perdu tous ses ongles de pieds. Ils tomberont d'eux-mêmes au bout de quelques mois. Ce serait le premier cas connu à ce jour d'onychomadèse due à une pédicure avec des poissons. Lesdites poissons ne sont autres que des Garra Rufa. Elle laisse à des poissons le soin de grignoter vos peaux mortes et permet de traiter le psoriasis ou encore l'eczéma.

S'il était, jusqu'à présent, difficile pour les adeptes de la "fish pedicure" d'envisager que cette pratique puisse se révéler dangereuse, il n'empêche qu'un certain nombre de scientifiques avaient pourtant déjà tenté d'alerter l'opinion quand aux éventuels risques que génère ce type de soins. Il est en effet impossible de désinfecter constamment le bassin où se trouvent les poissons qui risqueraient de mourir, ce qui risque de transformer certaines en "bouillon de culture". Cette femme a décidé de consulter des dermatologues après avoir perdu spontanément six de ses ongles de pieds.

Coupe du monde : le programme des demi-finales
Les Français de Didier Deschamps ont battu l'Uruguay 0-2 (mi-temps: 0-1) en quarts de finale à Nijni Novgorod, vendredi en Russie. En deuxième période, Antoine Griezmann doublait la mise à la 61e (0-2) sur une erreur du gardien uruguayen, Fernando Muslera.

Après examen, c'est la pratique d'une fish pedicure qui serait à l'origine de la pathologie. Depuis 2013, l'Anses (comprenez: l'Agence nationale de sécurité sanitaire) tire pourtant la sonnette d'alarme.

Les personnes les plus exposées sont les diabétiques, les porteurs de lésions cutanées ou encore les immunodéprimés.

Elle perd ses ongles d'orteils après une pédicure avec des poissons