Mercredi, 19 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trump envoie son ministre pour obtenir des engagements — Corée du Nord

Trump envoie son ministre pour obtenir des engagements — Corée du Nord

07 Juillet 2018

Ce déplacement fait suite à l'optimisme affiché par le président américain après sa rencontre avec son homologue de Corée du Nord. Il avait pour mission de dissiper le scepticisme croissant sur la volonté de Kim Jong-un d'abandonner son arsenal nucléaire. Plus vous viendrez, plus nous pourrons établir de confiance réciproque.

Le secrétaire d'État américain ira ensuite au Vietnam, puis à Abou Dhabi avant de rejoindre M. Trump à Bruxelles pour le sommet de l'Otan les 11 et 12 juillet. "J'attends la même chose de la République populaire démocratique de Corée (RDPC)", le nom officiel de la Corée du Nord, a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Dans la soirée de vendredi, accompagné de hauts fonctionnaires du département d'État et de la CIA, il avait échangé pendant plusieurs heures avec ses hôtes nord-coréens, avant d'avoir un dîner de travail avec Kim Yong Chol.

"Selon la porte-parole américaine Heather Nauert, les deux hommes ont " fait des plaisanteries " et ont " échangé des civilités ".

Ils ont convenu, a-t-elle dit, de mettre en place des groupes de travail afin de convenir des " détails pratiques " pour tenir les promesses faites à Singapour.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

" Ce sont des questions complexes, mais nous avons réalisé des progrès sur presque toutes les questions centrales, sur certaines beaucoup de progrès, sur d'autres il y a encore du travail à faire, " a-t-il dit, après deux jours de discussions à Pyongyang.

Depuis le sommet du 12 juin, Donald Trump s'est montré optimiste sur les chances de paix dans la péninsule divisée depuis la guerre de Corée, estimant que la menace d'une guerre nucléaire était écartée. Des images satellites ont montré fin juin que des travaux d'amélioration se poursuivaient dans le centre de recherche nucléaire du site de Yongbyon. Mais le communiqué signé par les deux dirigeants à l'issue de la rencontre était avare de détails.

Cela impliquerait de la part de M. Kim une déclaration détaillée sur son arsenal nucléaire et son programme d'enrichissement de l'uranium et l'acceptation d'un calendrier pour son démantèlement, sous inspection. Il avait dans sa poche un petit cadeau pour Kim Jong-un, préparé spécialement par Donald Trump en personne: une copie du CD "Rocket Man" d'Elton John. Kim Jong-un a "réaffirmé son engagement ferme et inébranlable envers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne".

Une formulation vague qui a déçu les attentes d'experts, d'autant qu'elle ne fait pas mention de la nécessité que ce processus soit aussi "vérifiable et irréversible", comme le réclamaient les Etats-Unis.

En marge de la visite du secrétaire d'Etat Mike Pompeo à Pyongyang, un journaliste de CNN a raconté comment un guide nord-coréen s'était amusé à titiller les médias américain, en s'appuyant sur les critiques formulées contre eux par Donald Trump.

Trump envoie son ministre pour obtenir des engagements — Corée du Nord