Mercredi, 19 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Aéroport de Paris: violents débordements à bord d'un avion EasyJet

Aéroport de Paris: violents débordements à bord d'un avion EasyJet

02 Juillet 2018

Un violent incident entre un passager le chef de cabine a perturbé le décollage d'un avion de la compagnie EasyJet à l'aéroport Charles de Gaulle ce vendredi 29 juin. On le distingue, à terre, tenu par les forces de l'ordre dans les cris et la confusion générale.

C'est une passagère, Emma, qui a posté des images d'une rare violence de ce qui s'est passé à bord d'un vol d'EasyJet au départ de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. "En termes d'expérience client, q'en dites-vous EasyJet?", s'indigne Emmanuelle Dérisson dans un court texte accompagnant la vidéo.

L'internaute explique au Hufftington Post que l'avion de la compagnie EasyJet s'apprêtait à décoller de Paris avec "trois heures de retard" et "sans explication". Et selon elle, lors de l'embarquement, trois personnes "qui avaient l'air saoules" ont été refusées par le chef de cabine, qui a appelé la police.

Agence des migrations de l'ONU: le candidat de Trump éliminé | États-Unis
Le candidat du Portugal, un proche du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, est arrivé en tête des trois premiers tours. Vitorino a été commissaire européen à la Justice et aux Affaires intérieures de 1999 à 2004.

Visiblement, la tension monte encore d'un cran dans le reste de l'avion: certains passagers sont passablement énervés d'attendre encore l'arrivée des forces de l'ordre, alors que le décollage a déjà été retardé. Les images montrent en effet un membre d'équipage au nez ensanglanté. Quoiqu'il en soit, l'homme se fait alors attraper par le cou et maintenir au sol par les policiers arrivés sur place.

"Nous avons tous été escortés par la police à l'aéroport et laissés à 3 heures du matin sans logement et sans nourriture", a déclaré l'un d'eux.

La compagnie a répondu dans un article de l'Irish Mirror, pour soutenir son équipage. "EasyJet est au courant de cet incident dû à des passagers perturbateurs à bord avant le décollage, ce qui était extrêmement pénible pour l'équipage et les passagers à bord", explique un porte-parole avant de préciser que l'entreprise fera pression pour que des poursuites soient engagées contre l'homme apparaissant sur la vidéo.

Aéroport de Paris: violents débordements à bord d'un avion EasyJet