Vendredi, 16 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les organisateurs veulent écarter Chris Froome

Les organisateurs veulent écarter Chris Froome

01 Juillet 2018

Alors que le Tour de France 2018 doit s'élancer le 7 juillet prochain de Noirmoutier (Vendée), le leader de l'équipe Sky est au coeur de tous les débats et peut, officiellement et faute de décision de l'UCI, s'aligner au départ de la plus prestigieuse des épreuves cyclistes.

Selon les informations du " Monde ", le Tour de France a interdit au coureur de se présenter au départ, en raison de sa procédure pour dopage.

Notre confère précise aussi que Christopher Froome est autorisé à courir tant que son cas de contrôle anormal au salbutamol, ouvert en septembre 2017, n'est pas tranché.

"Que les autorités sportives n'aient pas réglé ce problème avant la plus grande course cycliste au monde est consternant, a déclaré le directeur du Tour à Europe 1".

Ed Sheeran poursuivi pour 100 millions de dollars — Plagiat
Les héritiers de Gaye avaient eux aussi déjà accusé l'interprète de Shape of You de plagiat pour la même chanson il y a deux ans. Les droits de ce dernier, mort en 2003, ont été récupérés par une société de gestion de biens, qui porte plainte aujourd'hui.

Froome sans doute absent de l'audience. La décision devrait être communiquée le lendemain.

Coup de tonnerre en vue sur la Grande Boucle? Trois arbitres, choisis l'un par Sky, l'autre par ASO et le troisième par le Comité olympique français, sont amenés à trancher, non sur le fond (contrôle antidopage), mais sur les conséquences de la présence de Froome dans la course.

ASO s'appuyerait sur l'article 28 de son règlement qui, conformément au règlement de l'UCI, "se réserve expressément la faculté de refuser la participation à - ou d'exclure de - l'épreuve, une équipe ou l'un de ses membres, dont la présence serait de nature à porter atteinte à l'image ou à la réputation d'ASO ou de l'épreuve". "Nous sommes confiants que Chris sera sur le Tour car nous savons qu'il n'a rien fait de mal", a affirmé à franceinfo un porte-parole de la Sky.