Dimanche, 29 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » Melania Trump à la rencontre d'enfants sans-papiers

Melania Trump à la rencontre d'enfants sans-papiers

23 Juin 2018

La Première dame des Etats-Unis Melania Trump s'est envolée, jeudi 21 juin, pour McAllen, au Texas, à la frontière avec le Mexique, en pleine polémique sur la politique migratoire de son mari, vêtue d'une veste kaki, de la marque Zara avec ce message écrit sur le dos: "I really don't care, do u?". Les enfants attendent dans des conditions déplorables, a regretté Alan Shapiro, un pédiatre qui s'est rendu dans plusieurs centres pour l'Académie américaine de pédiatrie.

Majoritaires au Congrès mais divisés sur le sujet, les républicains avaient soumis deux textes au vote ce jeudi. Le premier, reflétant les positions les plus dures du parti, a été rejeté comme attendu en début d'après-midi (193 voix contre 231).

"Nous savons tous qu'ils sont là sans leurs familles et je veux vous remercier pour votre dur travail, votre compassion et la gentillesse que vous leur offrez en ces temps difficiles", a déclaré la Première dame aux professionnels d'un centre d'hébergement de McCallen, grande ville texane.

Une scène inimaginable encore mercredi, avant que Donald Trump ne signe, dans un revirement fracassant, un décret mettant fin aux séparations qu'il avait lui-même encouragées avec sa politique de " tolérance zéro " face aux clandestins. "C'est se moquer des mères qui ont perdu leur enfant, c'est se moquer de ces bébés que l'on a entendu pleurer", a-t-il dit au Washington Post, alors que plus de 2300 mineurs ont été séparés de leurs parents migrants à la frontière mexicaine depuis le 5 mai dernier.

Mondial-2018: Harry Kane sauve l'Angleterre face à la Tunisie
La mi-temps n'a rien changé à l'affaire, l'Angleterre a continué de faire le jeu. L'Angleterre s'impose 2-1 grâce à un but d'Harry Kane à la 91e minute.

Comment puis-je " aider à réunir ces enfants avec leurs familles aussi vite que possible?

"Quand ils arrivent ici ils sont souvent très bouleversés", a confié un responsable.

L'idée de la visite est venue " à 100 % " de Melania Trump, a précisé sa porte-parole, Stephanie Grisham. En se faisant remarquer avec une veste affichant comme slogan "Je m'en fiche complètement". Une faute de goût, vu le contexte, qui a immédiatement enflammé les réseaux sociaux. Cela ne l'a cependant pas empêchée de porter la même veste à la sortie de l'avion, à son retour à Washington.

Ce message sibyllin a suscité des interprétations contradictoires, même si la porte-parole de Melania Trump a assuré qu'il n'y avait aucun "message caché". Sa tenue a fait polémique. Citée par l'AFP, Jeanne Zaino, professeure de sciences politiques au Iona College de New York, estime surtout que Melania Trump a cherché à revendiquer son indépendance, face aux médias et à l'opinion publique.

Melania Trump à la rencontre d'enfants sans-papiers