Samedi, 22 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le parlement vote la légalisation du cannabis — Canada

Le parlement vote la légalisation du cannabis — Canada

23 Juin 2018

Le projet de loi pour légaliser le cannabis a été adopté lundi par les députés canadiens. L'un de ces amendements aurait laissé le choix aux provinces d'interdire la culture du cannabis à domicile, comme souhaitent le faire le Manitoba et le Québec.

Le Canada sera bientôt dans la liste des pays où la consommation du Cannabis est légale. Qui sera autorisé à vendre de la marijuana et de quelle manière, cela aussi sera strictement réglementé. Aux termes de la loi, les adultes ayant au moins 18 ou 19 ans, selon la province ou le territoire, pourront légalement acheter, cultiver et consommer une quantité limitée de cannabis. Sur Twitter, la ministre canadienne de la Justice, Jody Wilson-Raybould, a écrit hier: "Cette mesure législative aidera à protéger nos jeunes contre les risques du cannabis et privera les criminels et le crime organisé des profits". Il revient aux provinces d'organiser la vente de cannabis dans des magasins autorisés, parfois sur le mode actuel des boutiques de vente d'alcool contrôlées par les pouvoirs publics.

La légalisation de l'usage récréatif du cannabis était une promesse de campagne du Parti libéral du Canada lors des élections de 2015.

"La conduite sous l'influence de la drogue, y compris du cannabis, ainsi que le transport transfrontalier de cannabis sont déjà illégaux et ils le demeureront", a averti de son côté Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique.

De plus en plus de victimes — Maladie de Lyme
Partisans et opposants de l'existence d'une forme persistante de la maladie de Lyme , dans une belle unanimité, rejettent ce plan. Soit celle d'un érythème migrant sur la peau dans 95 % des cas, trois à trente jours après la piqûre.

"La conduite sous l'influence de la drogue est extrêmement dangereuse et elle peut ruiner votre vie en un clin d'oeil: ne conduisez pas en planant", a-t-il averti.

Certaines provinces, comme le Québec, ont d'ailleurs exprimé leur désaccord avec certains articles de la loi fédérale.

Au-delà de la posture que l'Etat doit adopter face à la consommation et la distribution de drogue, la légalisation du cannabis engendrera des recettes conséquentes. Le ministre des Finances Bill Morneau table sur une manne fiscale de l'ordre de 400 millions de dollars canadiens, avec l'objectif de garder des prix pour se "débarrasser du marché noir". A cela s'ajoutent les taxes à la consommation fédérales et provinciales allant au total de 10% à 15% environ selon les provinces.

Le ministère canadien de la Santé a accordé des licences de production à une centaine d'entreprises, qui seront jetées dans l'arène pour la conquête de ce nouveau marché.

Le parlement vote la légalisation du cannabis — Canada