Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La discrète Melania Trump surprend en rencontrant des enfants sans-papiers

La discrète Melania Trump surprend en rencontrant des enfants sans-papiers

22 Juin 2018

La veille, le président américain a signé un décret, permettant le regroupement de ces familles en centre de rétention.

C'est d'ailleurs cette version du timing raté que la porte-parole de la première dame a voulu mettre en avant, expliquant à la presse que le slogan présent sur la veste n'était à aucun moment revendicatif ou voulu. De l'aveu-même du milliardaire républicain, Melania Trump a joué un rôle dans son revirement, qui ne règle toutefois pas la question des plus de 2.300 mineurs arrachés à leurs parents depuis la mise en oeuvre de sa politique de "tolérance zéro", début mai. "Je voudrais aussi vous demander comment je peux aider ces enfants à retrouver leur famille le plus rapidement possible", a-t-elle déclaré depuis un de ces centres, situé à McAllen au Texas.

Ce centre accueille une soixantaine de mineurs âgés de 5 à 17 ans, originaires du Honduras et du Salvador. Débordées, plusieurs associations qui tentent de les réunir ont dénoncé jeudi le "chaos" causé par l'administration Trump. Cela ne l'a cependant pas empêchée de porter la même veste à la sortie de l'avion, à son retour à Washington.

Face aux nombreux réactions outrées sur les réseaux sociaux, la responsable de la communication de la Première dame a assuré qu " il n'y avait pas de message caché". Mais Donald Trump est lui-même venu la contredire, affirmant dans un tweet que sa femme avait en fait voulu parler "des médias "Fake News".

Mondial-2018: le Danemark et l'Australie font match nul
L'arbitrage vidéo a été nécessaire pour accorder ce deuxième penalty en deux matches aux Australiens. Déjà fautif dans sa surface et averti contre le Pérou, il sera suspendu face aux Bleus.

Pleurs déchirants, images poignantes d'enfants dévastés: la politique fermement revendiquée dans un premier temps par la Maison-Blanche n'a pas tenu face à la tempête dans l'opinion publique, dénoncée par l'ONU, le Pape, des pays européens et jusqu'au coeur du camp républicain.

Le ministère de la Santé (HHS) a lui annoncé avoir demandé au Pentagone de se préparer à héberger sur des bases militaires 20.000 enfants migrants entrés sur le territoire américain non-accompagnés par des adultes.

Majoritaires au Congrès, les républicains avaient présenté ce texte censé réconcilier les ailes conservatrice et modérée du parti autour de "piliers" exigés par Donald Trump.

"Il faut qu'ils se mettent d'accord et fassent quelque chose", s'est plus tard exaspéré Donald Trump, rejetant encore une fois la faute de l'inaction sur la minorité démocrate, qu'il accuse de vouloir "ouvrir les frontières".

La discrète Melania Trump surprend en rencontrant des enfants sans-papiers