Lundi, 23 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trump va signer un texte contre la séparation des familles — Migrants

Trump va signer un texte contre la séparation des familles — Migrants

20 Juin 2018

L'association New York Immigration Coalition, qui avait été au début de 2017 à la pointe du combat contre le décret migratoire bloquant l'arrivée aux États-Unis de migrants venant de certains pays à majorité musulmane, a prévu un grand rassemblement devant le siège de l'ONU à Manhattan pour protester contre cette politique de séparation et marquer la journée mondiale des réfugiés.

La tension monte autour des séparations de familles à la frontière américaine. "Honte, honte, honte! Honte à vous!" ont scandé longuement les militants de l'organisation socialiste Metro DC Democratic Socialists of America. "Avec notre loi, quand les gens seront poursuivis pour avoir franchi illégalement la frontière, les familles resteront ensemble pendant toute la procédure légale, sous l'autorité de la Sécurité intérieure", a déclaré Paul Ryan après sa rencontre la veille avec Donald Trump. En effet, lors d'une réunion à huis clos avec les élus républicains du Congrès, il a pressé les parlementaires d'adopter une proposition de loi sur l'immigration afin que cessent ces situations, tout en exigeant en contrepartie un durcissement des mesures anti-immigration.

Puisque les mineurs ne peuvent pas être incarcérés avec leurs proches, il faut donc "séparer les enfants " jusqu'à ce qu'on change la loi, a-t-il encore martelé mardi.

Quatre ans après Apple, Android permet l'envoi de SMS depuis un PC
En effet, il donne accès aux messages texte, audio, images, vidéos et stickers reçus sur le téléphone portable directement dans le navigateur web.

Le problème, affirme Donald Trump, c'est que ces familles disparaissent souvent dans la nature. "Je soutiens et tous les membres de la conférence républicaine soutiennent un plan qui permet aux familles de rester ensemble pendant que leur statut d'immigration est déterminé".

Malgré le déluge de critiques, Donald Trump maintient le cap de sa politique de "tolérance zéro" aux frontières. Nous avons eu une discussion très forte au déjeuner sur la nécessité de régler le problème, et de comprendre que le président nous demande de régler le problème.

Depuis l'annonce de la politique américaine de "tolérance zéro" début mai, 2.342 enfants et jeunes migrants ont été séparés de leurs familles (du 5 mai au 9 juin), fuyant pour la plupart la violence qui ronge l'Amérique centrale.

Trump va signer un texte contre la séparation des familles — Migrants