Mardi, 20 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l'Homme — ONU

Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l'Homme — ONU

20 Juin 2018

Le CDH a "joué un rôle important dans des pays comme la Corée du Nord, la Syrie, la Birmanie et le Soudan du Sud", a dit le patron de l'ONG Kenneth Roth.

Les Etats-Unis se sont retirés mardi du Conseil des droits de l'homme de l'ONU en accusant l'institution basée à Genève d'"hypocrisie" et de parti pris contre Israël, une décision aussitôt dénoncée par des organisations de défense des droits humains. "Mais Donald Trump n'est intéressé que par la défense d'Israël", a-t-il dénoncé. Voilà plus d'un an que les États-Unis menacent de quitter le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

" Regardez les membres du Conseil et vous voyez un effroyable manque de respect pour les droits les plus fondamentaux ", a déclaré Nikki Haley, ambassadrice des USA à l'ONU.

Belgique-Panama (3-0) : le match en un coup d’œil
Roberto Martinez vient de donner son onze de départ pour l'entrée dans la Coupe du Monde de la Belgique contre le Panama . Après une première période délicate, il n'a pas fallu longtemps aux Diables pour trouver la faille en deuxième mi-temps.

Mme Haley et M. Pompeo ont insisté sur le fait que les Etats-Unis resteraient un héraut des droits de l'homme dans le monde mais, pour beaucoup, cette décision reflète la défiance du gouvernement américain envers les organismes multilatéraux. Depuis, une réforme est certes en cours mais davantage pour rationaliser le travail du Conseil que pour aborder des questions politiques.

Le CDH a été créé en 2006 pour promouvoir et protéger les droits de l'homme à travers le monde mais ses rapports ont souvent contredit les priorités américaines. L'organisation, qui a pour mission de " superviser les situations de violations de droits de l'homme et d'émettre des recommandations", compte 47 Etats élus à l'Assemblée générale pour un mandat de trois ans, avec une rotation obligatoire tous les deux mandats. "Les Etats-Unis ont une nouvelle fois porté un grave coup à leur réputation de défenseurs des droits de l'Homme, ils ont montré leur mépris (.) pour l'Onu et ses structures", a déclaré lors d'une conférence de presse la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. Ils avaient aussi demandé un renforcement du processus de sélection des Etats membres. Sous le républicain George W. Bush, ils avaient boycotté le CDH dès sa création, avant de le rejoindre sous l'administration du démocrate Barack Obama.

Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l'Homme — ONU