Lundi, 16 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » UNe enquête ouverte sur le premier "coffee shop" de Paris

UNe enquête ouverte sur le premier "coffee shop" de Paris

18 Juin 2018

"Or ces magasins détournent le droit en disant que leurs cigarettes contiennent moins de 0,2 % de THC".

"Il va falloir qu'on revoie la législation et voir comment on met de l'ordre dans tout cela", a-t-elle ajouté, en précisant que les services du ministère de la Santé travaillaient pour cela avec la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes à Bercy. Aujourd'hui toute vente de cannabis à usage récréatif lorsqu'il contient du THC, quelle que soit la dose, est normalement condamnable.

Alonso et Toyota à trois heures d'une première — Heures du Mans
Les voitures de l'équipe suisse Rebellion, premières poursuivantes des bolides japonais, comptent plus de 11 tours de retard. Buemi a été pénalisé deux fois d'un stop and go d'une minute pour vitesse excessive dans une slow zone, et Conway une fois.

Les établissements de ce genre, qui commercialisent des produits à base de cannabidol (CBD), se multiplient en France.

Une enquête préliminaire a été ouverte le 11 juin contre une de ces boutiques à Paris quelques jours après son ouverture, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information du Journal du dimanche. Celle-ci, portant sur les chefs d'emploi, acquisition, transport, détention, offre et cession de stupéfiants, a été confiée à la Brigade des stupéfiants et du proxénétisme (BSP) et doit permettre de verifier si le Cofyshop de la rue Amelot, respecte ladite législation. La législation sur les stupéfiants devrait évoluer en France dans les prochains mois: le gouvernement souhaite ainsi que leur usage, en particulier celui du cannabis, soit sanctionné d'une "amende forfaitaire délictuelle" de 300 euros, avait affirmé début avril la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. Dans un sondage publié lundi dernier, 51% des Français se disaient favorables à "une régulation et un encadrement du cannabis", à condition qu'il reste interdit dans certains cas, notamment au volant et pour les mineurs. Le petit bout de la lorgnette.

UNe enquête ouverte sur le premier