Mardi, 20 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Lozère (48) : la carte des routes à la mortalité la plus élevée

Lozère (48) : la carte des routes à la mortalité la plus élevée

18 Juin 2018

Fruit d'une longue étude réalisée par le professeur Claude Got, spécialiste de l'accidentologie, cette carte et ces données publiées au JDD ce dimanche matin recensent les routes à la mortalité la plus élevée dans le département entre 2006 et 2015.

De 2006 à 2015, le Journal du dimanche a passé au crible les routes secondaires concernées par le passage de limitation de vitesse de 90 km/h à 80 km/h à partir du 1er juillet.

À noter que c'est la D943, entre Culan et Châteaumeillant, qui comporte le plus de morts rapportés à la longueur de la route.

Var : une femme blesse deux personnes au cutter dans un supermarché
La dernière victime a succombé à une attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra à Paris le 12 mai dernier. Une caissière qui se serait interposée, aurait aussi été blessée, selon une source proche du dossier.

En attendant, ce dernier a trouvé un allié de taille en la personne de l'accidentologue Claude Got. "La multiplication des agglomérations est productrice d'un grand nombre de voies les réunissant", analyse claude Got. Et notamment sur le département de l'Aveyron. La D911, de l'ouest-Aveyron au sud, et la D999 sur le Nord-Aveyron, arrivent en deuxième et troisième position des routes les plus dangereuses avec respectivement 23 et 15 disparus. Si elles " représentent moins de 16,2% de la longueur totale des routes sans séparateur médian", elles sont aussi celles qui " concentrent 50% des morts ". La RN88 détient le triste record de route ayant le plus tuée durant cette période avec 27 morts.

En Sarthe, ce sont 14 voies qui ont été identifiées comme les plus mortelles. Paris et les départements de la petite couronne n'ont pas été pris en compte car il n'y a pas de route hors agglomération dans ces départements.

Lozère (48) : la carte des routes à la mortalité la plus élevée