Samedi, 22 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Dix-sept morts dans une salle des fêtes à Caracas - Autres

Dix-sept morts dans une salle des fêtes à Caracas - Autres

18 Juin 2018

- Environ 17 personnes, dont 8 mineurs, sont décédées dans une salle de réception au Vénézuela aujourd'hui (16 juin) suite à une attaque gazière.

Cinq blessés graves, dont un dans un état critique, ont été transportés dans les hôpitaux de la ville.

"Une bagarre a éclaté aux premières heures du matin, et l'une des personnes impliquées a lancé une bombe lacrymogène qui a entraîné un mouvement de foule parmi les 500 personnes qui se trouvaient dans le club (.), entraînant la mort de 17 d'entre elles", a déclaré à la télévision M. Reverol. D'après El Pais, les victimes ont trouvé la mort par asphyxie et dans la bousculade qui s'est produite.

Var : une femme blesse deux personnes au cutter dans un supermarché
La dernière victime a succombé à une attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra à Paris le 12 mai dernier. Une caissière qui se serait interposée, aurait aussi été blessée, selon une source proche du dossier.

Dix-sept personnes sont mortes ce samedi à l'aube dans une salle des fêtes de la capitale vénézuélienne après qu'une bagarre a éclaté et qu'une personne a lancé une grenade lacrymogène qui a provoqué une bousculade, a annoncé le ministre vénézuélien de l'Intérieur et de la Justice, Nestor Reverol.

De l'avis de Jesus Armas, un conseiller municipal de l'opposition, le ministre Reverol doit expliquer de quelle façon un civil a pu mettre la main sur une grenade lacrymogène, un équipement qui ne devrait être employé que par les forces de sécurité étatiques.

Selon des témoins cités par les médias locaux, deux groupes de jeunes se sont affrontés après l'explosion de la bombe lacrymogène. Plusieurs personnes ont été ensuite piégées par les fumées car la porte de sortie serait restée fermée.

Dix-sept morts dans une salle des fêtes à Caracas - Autres