Samedi, 22 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'ancien PDG renonce à son indemnité de départ — Carrefour

L'ancien PDG renonce à son indemnité de départ — Carrefour

16 Juin 2018

Les protestations ciblaient essentiellement l'ancien PDG du groupe, Georges Plassat, parti à la retraite en juillet 2017 avec plus de 13 millions d'euros, une somme "dépourvue de toute exemplarité" selon la CFDT et qualifiée de "déconnectée" des résultats, en berne, du distributeur.

L'ancien patron du géant de la distribution a renoncé à une partie de sa rémunération de 2017, qui avait été jugée "choquante" par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. L'ex-PDG explique avoir pris cette décision "en raison de l'incompréhension qui entoure les conditions financières de son départ". Cette clause devait en théorie assurer que Georges Plassat ne devienne pas dirigeant d'un groupe concurrent de Carrefour, un cas de figure pourtant peu probable compte tenu de son âge (68 lors de son départ à la retraite) et de ses problèmes de santé. "Que l'échec soit récompensé par des rémunérations très élevées, c'est incompréhensible et choquant", a jugé Bruno Le Maire. "Carrefour est depuis engagé dans un sévère plan de restructuration sous la direction du nouveau PDG, Alexandre Bompard". La situation "très dégradée" laissée par les "anciens dirigeants" a amené la nouvelle direction du groupe à "prendre des mesures de restructuration qui vont se traduire par des pertes d'emplois et des fermetures de magasins", a rappelé le ministre. "On ne peut sanctionner cet échec par des rémunération élevées et une telle prime de départ", a précisé le ministre.

" Carrefour, à mon sens, doit changer la structure de fin de contrat de ses dirigeants et ses dirigeants doivent se conformer au code Afep-Medef", a-t-il estimé.

Le beau geste de Florian Thauvin envers un enfant handicapé
"Il y a un mois et demi, nous nous sommes équipés d'un siège auto et d'une poussette adaptée au handicap d'Enzo ". Sur ce groupe Facebook, Ludivine explique ne pas vouloir lancer de cagnottes pour financer une nouvelle poussette.

"L'Association française des entreprises privées (Afep) et le Medef ont annoncé de leur côté qu'ils publieraient de leur côté "une version renforcée du code de gouvernement d'entreprise dans les prochains jours" afin d'éviter les écarts constatés récemment".

Devant l'émotion suscitée, M. Bompard a annoncé qu'il allait faire des propositions au conseil d'administration concernant son indemnité de départ, versée au terme de son mandat, qui court jusqu'au 31 décembre 2020, afin qu'elle ne "fasse pas débat".

L'ancien PDG renonce à son indemnité de départ — Carrefour