Dimanche, 18 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Nouvelle salve de taxes de Trump contre la Chine — Guerre commerciale

Nouvelle salve de taxes de Trump contre la Chine — Guerre commerciale

15 Juin 2018

La trêve aura été de courte durée: Donald Trump a mis vendredi ses menaces à exécution en annonçant qu'il imposait de nouveaux droits de douane de 25 % sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises auxquels Pékin a immédiatement répliqué. "Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d'une ampleur équivalente", a annoncé le ministère chinois du Commerce.

"Ma grande amitié avec le président chinois Xi et la relation de notre pays avec la Chine me sont très chères". "Une guerre commerciale avec la Chine pourrait être désastreuse pour l'accord avec la Corée du Nord", écrivait ce chroniqueur peu avant l'annonce de Donald Trump, car Pékin pourrait dès lors lever ses sanctions à l'encontre de Pyongyang.

"Cette situation ne peut plus durer", a estimé Donald Trump, citant les objets du grief: des pratiques commerciales "déloyales", en particulier l'acquisition de la propriété intellectuelle et de technologies américaines. Ce que font les États-Unis, c'est de mettre en place un "monopole soft", poursuit-il: "Depuis longtemps, Washington interdit certains investissements chinois sur son sol, bloque l'importation de produits par le biais d'imposition de normes, ou impose de lourdes amendes en cas d'infraction au droit américain".

"Les Etats-Unis adopteront des surtaxes additionnelles si la Chine s'engage dans des mesures de rétorsion, notamment en imposant des surtaxes sur de nouveaux produits, services ou denrées agricoles américains, lève des nouvelles-barrières non tarifaires ou adopte des mesures punitives contre les exportateurs américains ou les entreprises américaines qui opèrent en Chine". Elle avait alors fixé le 15 juin comme date butoir pour annoncer ces nouvelles taxes.

McDonald’s veut supprimer les pailles en plastique dans ses restaurants français
Selon une étude de l'ONG Seas at Risk, 3,2 milliards de pailles sont utilisées chaque année dans l'industrie du fast-food. L'Union européenne, elle, n'en est qu'à une proposition de directive pour lutter contre l'omniprésence du plastique .

"La Chine ne veut pas d'une guerre commerciale, mais la partie chinoise n'a d'autre choix que de s'opposer fermement au comportement myope des États-Unis qui va nuire aux deux parties", a commenté le ministère sur son site internet.

"Le second lot" de 16 milliards en valeur d'importations chinoises "sera soumis à un examen supplémentaire" qui comprendra une période de consultations et d'auditions publiques, a-t-il ajouté. Pékin prévoit d'imposer des tarifs douaniers d'une intensité similaire à ceux de Washington, en riposte à la décision de Donald Trump d'imposer une augmentation des tarifs de 25% sur 50 milliards d'importations chinoises.

D'autant que l'administration Trump a ouvert d'autres fronts contre l'Union européenne et ses partenaires au sein de l'Aléna, le Canada et le Mexique.

Ce revirement de l'administration a provoqué l'indignation des Républicains au Congrès.

Nouvelle salve de taxes de Trump contre la Chine — Guerre commerciale