Lundi, 17 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Emmanuel Macron enfume sur sa transformation radicale du modèle social

Emmanuel Macron enfume sur sa transformation radicale du modèle social

14 Juin 2018

Emmanuel Macron a présenté mercredi devant le Congrès de la Mutualité française, les grandes lignes de sa politique sociale, fixant pour 2019 la réforme des retraites ou une loi sur la dépendance. Sur place, notre envoyé spécial Jean-Baptiste Marteau décrypte ce discours très attendu.

Pour sa première visite officielle dans l'Hérault depuis son élection, Emmanuel Macron a donc officialisé ce qu'il annonçait déjà depuis plusieurs mois; le fameux "reste à charge zéro", au terme d'une longue négociation entre les mutuelles, l'Etat et la Sécurité Sociale.

"La solution n'est pas de dépenser toujours plus d'argent", il faut "sortir de la logique de guichet pour une logique d'accompagnement". Mauvaise nouvelle: "les dépenses sociales, vous les payez, nous les payons", a lancé M. Macron, en écho à la récente cacophonie gouvernementale autour d'une possible réduction des aides sociales. Tel est le message martelé par Emmanuel Macron mercredi à Montpellier, lors d'un discours devant le Congrès de la Mutualité française. "Toute notre politique sociale, c'est qu'on doit mieux prévenir, ça nous coûtera moins, et on doit mieux responsabiliser tous les acteurs". "L'éducation, la politique urbaine, la politique de santé, tout cela doit concourir", énumère-t-il.

"On met un pognon dingue et les pauvres restent pauvres!"

Le FC Nantes a trouvé un remplaçant à Ranieri — International
Comme annoncé depuis quelques jours, le président nantais a décidé de faire confiance à Miguel Cardoso , âgé de 46 ans. "Fier de rejoindre le FC Nantes ".

De quoi provoquer l'indignation de M. Pavageau: "On sous-entend que celui qui perd son emploi est un peu responsable de la situation et on va jusqu'à sous-entendre que celui qui est dans une situation d'extrême pauvreté en est un peu responsable". "Sur la santé c'est pareil".

A la tribune Montpelliéraine après une bonne heure d'un exposé philosophique salué par quelques sifflets et que l'on peut résumer par, " il ne faut pas se contenter de la redistribution monétaire.

Le Président, qui doit annoncer plus précisément en juillet une stratégie de lutte contre la pauvreté, a ainsi promis un "travail de synthèse et de transparence" sur le RSA et le reste des minima sociaux. Point de tournant social mais, au contraire, la confirmation d'une transformation profonde du modèle français issu de l'après-guerre.

L'objectif du président des riches est de résoudre le problème de la pauvreté, qui coûte cher, mais qui ne se résoud pas malgré les aides. C'est en tout cas ce qu'a assuré la semaine dernière Le Canard Enchaîné, qui a dévoilé le chiffre de 7 milliards d'euros d'ici à 2022, et qui ce mercredi 13 juin cite un conseiller gouvernemental sous le couvert de l'anonymat: "Pour éviter que les oppositions se coagulent contre ces économies budgétaires, il était prévu qu'aucune donnée chiffrée ne devait sortir avant que l'opinion soit préparée par des sondages opportuns et par une communication gouvernementale justifiant par avance ces mesures".

Emmanuel Macron enfume sur sa transformation radicale du modèle social