Dimanche, 16 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Une poignée de main historique — Rencontre Trump/Kim

Une poignée de main historique — Rencontre Trump/Kim

13 Juin 2018

À l'issue de la rencontre à Singapour, le président américain avait déclaré qu'il était effectivement prêt à inviter le leader nord-coréen à une première visite à la Maison-Blanche.

Le président américain et le dictateur nord-coréen sont parvenus à un accord qui va fixer une feuille de route pour dénucléariser la péninsule coréenne, qui offrira aussi des garanties et des "sécurités" au régime de Kim Jong-un et la diminution progressive des sanctions économiques.

"La Corée du Sud et les États-Unis avaient toujours maintenu que ces manoeuvres étaient " essentielles " et " défensives ".

Outre les échanges diplomatiques, Trump et Kim ont aussi discuté. voiture.

M. Kim s'est une nouvelle fois dit engagé en faveur de "la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne".

Aucun calendrier précis n'a été avancé pour parvenir à cette "paix durable " entre les deux Corées.

Près de 30.000 soldats américains sont stationnés en Corée du Sud pour protéger ce pays allié des Etats-Unis de son voisin du Nord. Le président Donald Trump a juste précisé qu'il "couvrait de nombreux sujets".

Kylie Jenner a décidé de ne plus montrer sa fille Stormi — Instagram
Elle était d'ailleurs restée particulièrement discrète à propos de sa grossesse et de sa maternité pour éviter tout problème. Si elle a depuis posté plusieurs photos de sa fille, Stormi , elle a décidé que ça suffisait.

Les deux hommes se sont salués devant une large rangée de drapeaux des deux pays avant de marcher ensemble sur un tapis rouge, échangeant quelques mots. Selon Donald Trump, Kim Jong-un a, toutefois, promis de "détruire " un site d'essai balistique "très prochainement ".

Trump, qui met inlassablement en avant son sens de la négociation et son instinct, avait assuré qu'il saurait "dès la première minute" de sa rencontre avec l'homme fort de Pyongyang si ce dernier est déterminé à bouger. Seule une "réaffirmation de la déclaration du 27 avril 2018 de Panmunjom", faite lors de la rencontre entre Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in, est inscrite.

Le document signé par les dirigeants équivaut en grande partie à un accord pour poursuivre les discussions et reprend essentiellement les déclarations et les engagements du passé.

Personne n'aurait pensé voir une telle image ce 12 juin à Singapour après une année 2017 nourrie d'invectives, de tensions et de provocations militaires entre les États-Unis et la Corée du Nord. Le leader de Pyongyang n'a ainsi fait aucune concession sur la réunification, " ni maintenant, ni plus tard " souligne un expert, pas plus qu'il n'a laissé les entreprises américaines se charger de la modernisation de son bout de péninsule.

C'était un bel exercice de communication, mais le moment n'était pas moins historique.

Le Président Trump a déclaré avoir signé un document "détaillé" avec la Corée du Nord lors du sommet historique avec Kim Jong-un à Singapour. M. Kim a été accusé d'exactions horribles à l'endroit de son peuple.

M. Trump a répondu à de tels commentaires sur Twitter, en disant: " Le fait que j'aie une réunion est une défaite majeure pour les États-Unis, disent les ennemis et les perdants ".

Une poignée de main historique — Rencontre Trump/Kim