Samedi, 20 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Rome refuse de recevoir des "leçons hypocrites" de Paris — Migrants

Rome refuse de recevoir des "leçons hypocrites" de Paris — Migrants

13 Juin 2018

"Il est de notre obligation d'aider à éviter une catastrophe humanitaire et d'offrir un 'port sûr' à ces personnes", a indiqué le cabinet de Pedro Sanchez, nouveau chef du gouvernement espagnol en précisant que le port de Valence avait été choisi comme destination de l'Aquarius.

"#Aquarius: l'Europe doit traiter de façon solidaire la question humanitaire".

"Les déclarations concernant (le navire humanitaire) Aquarius qui proviennent de la France sont surprenantes", selon cette note, qui souligne que "l'Italie ne peut accepter de leçons hypocrites de pays ayant préféré détourner la tête en matière d'immigration". Voici tous les députés En Marche qui se sont étonnés du silence du gouvernement sur le cas de ce bateau de migrants qui cherchait un port pour débarquer.

Le ministre de l'Intérieur et patron de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini a confirmé lundi sur Twitter qu'il n'entendait pas plier: "sauver des vies est un devoir, transformer l'Italie en un énorme camp de réfugiés, non". Il avait prévenu qu'une fois au pouvoir, il ferait tout pour empêcher ces débarquements, particulièrement quand ils sont le fait des ONG qui patrouillent au large de la Libye.

L'Italie, qui a vu débarquer sur ses côtes quelque 700 000 migrants depuis 2013, a le sentiment depuis le début de la crise migratoire d'être abandonnée par ses partenaires de l'Union européenne.

"Fuck Trump!" lance Robert de Niro aux Tony Awards
C'est: "Fu** Trump!" a-t-il insisté en appelant les électeurs à voter lors des élections de mi-mandat en novembre prochain. Surpris, le public présent au Radio City Hall de New York a immédiatement ovationné l'acteur.

Pendant ce temps-là, en France, seul le dirigeant nationaliste corse Gilles Simeoni a offert ce mardi d'accueillir les 629 migrants, parmi lesquels on compte 123 mineurs, 11 enfants en bas âge et 7 femmes enceintes. "Aucun port français, ni Corse, ni Nice, ni Marseille", a tranché Eric Ciotti sur CNews. Les dirigeants locaux de Corse ont également proposé tôt mardi matin d'accueillir le navire dans un port de l'île française s'il ne pouvait se rendre en Espagne.

L'Espagne avait proposé lundi d'accueillir le navire, mais les dirigeants de l'ONG SOS Méditerranée jugent que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour mener le bateau jusqu'à ce pays.

"La France condamne les violations en Libye, mais elle refuse d'en accueillir les principales victimes sur son sol", a déploré Jean-François Dubost d'Amnesty international, tandis que Médecins du monde s'inquiétait du "risque d'être complice de non-assistance à personne en danger", et que Pierre Henry de France Terre d'asile parlait de "défaite" du politique. "C'est la fermeté qui est gage d'humanité", a-t-il développé. "Nous devons faire preuve de solidarité, ce que n'a pas fait l'Italie", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre maltais Joseph Muscat a annoncé lundi que son pays enverrait des ravitaillements au navire Aquarius, bloqué au large de cette île méditerranéenne après avoir secouru 629 migrants au large de la Libye. "Oui enfin, il prend une position, n'étant pas aux responsabilités, qui est facile", a affirmé M. Lemoyne, alors que le gouvernement était resté muet sur le sujet jusque-là. "L'Italie en a fini de courber l'échine et d'obéir, cette fois IL Y A QUELQU'UN QUI DIT NON", a-t-il assuré sur Twitter. Il faut aller vers le port le plus sûr et le plus proche.

"L'Italie s'est substituée aux autorités libyennes sans aller au bout de sa démarche", "car le bateau était alors dans les eaux libyennes".

Rome refuse de recevoir des