Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Conflit israélo-palestinien - Quatre Palestiniens tués à Gaza par des soldats israéliens

Conflit israélo-palestinien - Quatre Palestiniens tués à Gaza par des soldats israéliens

13 Juin 2018

L'armée israélienne poursuit le massacre à la frontière de la bande de Gaza, tuant vendredi 4 Palestiniens, dont un enfant, et en blessant 618 autres, à quelques jours d'une réunion d'urgence de l'Assemblée générale des Nations unies sur la Palestine, prévue ce mercredi, à la demande des pays arabes. Tsahal a tiré sur plusieurs Palestiniens qui tentaient de franchir la clôture dans la partie sud du territoire; personne n'aurait été blessé lors de l'incident, les Palestiniens ayant abandonné leur tentative.

Parmi les blessés figurent un photographe de l'Agence France Presse (AFP) et un homme de 23 ans dans un état grave après avoir été atteint au visage par une grenade lacrymogène. Un responsable haut-gradé a déclaré jeudi que des soldats et des bénévoles ont abattu plus de 500 cerfs-volants à l'aide de la technologie des drones, et que des centaines d'entre eux devraient être lancés vendredi dans le cadre d'une manifestation de masse planifiée par les Palestiniens à la frontière. Elle a pour mot d'ordre de réclamer le droit pour les Palestiniens à retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

L'aviation israélienne a tiré samedi dans la bande de Gaza à proximité de Palestiniens accusés de préparer des ballons auxquels étaient attachés des engins explosifs en vue de provoquer des incendies en Israël, a indiqué l'armée israélienne. Pour ceux qui font décoller ces torches volantes dans cette enclave soumise à blocus strict par Israël, elles sont un moyen de fortune pour faire mal aux Israéliens de l'autre côté de la barrière lourdement gardée par l'armée, tout en se tenant à distance des tirs israéliens qui ont fait au moins 129 morts depuis le 30 mars. La mobilisation de ce vendredi 8 juin coïncidait avec la "Journée de Jérusalem", organisée chaque année en Iran.

Le porte-parole du Hamas, Faouzi Barhoum, a précisé que les manifestations allaient se poursuivre.

Conflit israélo-palestinien - Quatre Palestiniens tués à Gaza par des soldats israéliens