Vendredi, 22 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Bioraffinerie Total de La Mède : les agriculteurs lèvent leur blocage

Bioraffinerie Total de La Mède : les agriculteurs lèvent leur blocage

13 Juin 2018

Les agriculteurs du Bas-Rhin ont décidé d'occuper le dépôt de carburant de Reichstett et ceux du Nord ont approché le dépôt de Saint-Pol-sur-Mer pour essayer de le bloquer. Mardi après-midi, 18 raffineries et dépôts de carburant étaient bloqués. Il ont installé une tente, déversé de la terre devant l'entrée qu'ils bloquent également avec des tracteurs. La mobilisation dans 13 raffineries et points de dépôts de carburant à travers la France fait suite à l'annonce de l'entreprise Total sur l'importation de 300 000 tonnes d'huile de palme pour la raffinerie de la Mède près de Marseille.

Les agriculteurs visent les 4 raffineries de Total en activité en France: Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), Grandpuits (Seine-et-Marne), Donges (Loire-Atlantique) et Feyzin (Rhône). "Pas le personnel, ni les autres véhicules, ni les secours", a-t-il dit à l'AFP. Une raffinerie fonctionnant à l'huile de palme, provenant majoritairement de l'étranger.

"Une tonne d'huile de colza vaut 15% plus cher qu'une tonne d'huile de palme".

La présidente de la FNSEA a jugé insuffisantes les propositions du ministre de l'Agriculture pour mettre fin aux blocages de raffineries et dépôts de pétrole, Stéphane Travert se déclarant pour sa part "optimiste" sur une issue au conflit.

Carburants déblocages en cours après des assurances du gouvernement
France Carburants déblocages en cours après des assurances du gouvernement

Inacceptable pour les agriculteurs: "Nous allons perdre 400.000 hectares de colza sur 1,5 million d'hectares au total", estime Samuel Vandaele, secrétaire-général du syndicat des Jeunes agriculteurs. "Malgré tout, le rouleau compresseur continue sans vraiment d'écoute", poursuit Christiane Lambert.

Le ministre français de l'agriculture Stephane Travert à sa sortie de l'Elysee le 6 juin 2018. Aujourd'hui, ces blocages sont illégaux. "En faisant venir de l'huile de palme, on porte un coup très dur à la filière colza", a abondé Christiane Lambert, rappelant que "depuis des années, nous avons développé la filière colza dans notre pays pour avoir des carburants verts, renouvelables".

Ni plus ni moins, la FNSEA et JA demandent la réintroduction dans la loi Alimentation, examinée à partir du 26 juin au Sénat, d'un amendement sur l'interdiction d'importer toute denrée produite en utilisant des substances phytosanitaires interdites dans l'Union européenne. Biocarburant: "on n'a pas investi pour importer ", pouvait-on aussi lire sur les pancartes des agriculteurs à Vatry.

Les agriculteurs envisagent le blocage de ces ressources "stratégiques" pour engager un rapport de force avec l'Etat et contester notamment la signature d'accords internationaux sur l'importation de viande, de sucre ou d'éthanol aux conditions de production différentes des produits français.

Conflit israélo-palestinien - Quatre Palestiniens tués à Gaza par des soldats israéliens
La mobilisation de ce vendredi 8 juin coïncidait avec la "Journée de Jérusalem", organisée chaque année en Iran. Le porte-parole du Hamas , Faouzi Barhoum, a précisé que les manifestations allaient se poursuivre.

Bioraffinerie Total de La Mède : les agriculteurs lèvent leur blocage