Samedi, 18 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » " "Le " coup de pied de l’âne " de Donald Trump au G7

" "Le " coup de pied de l’âne " de Donald Trump au G7

12 Juin 2018

Les économies des deux pays sont aussi étroitement imbriquées avec un va-et-vient constant de personnes et de marchandises, le Canada étant le plus grand partenaire commercial des Etats-Unis.

De leur côté, les associations de lutte contre la pauvreté dans le monde espèrent que le retrait américain ne remettra pas en cause les engagements du texte, notamment pour "l'autonomisation économique des filles et des femmes " à travers le monde.

Lors d'une visite d'Emmanuel Macron en avril aux États-Unis, ils avaient multiplié les accolades et les tapes affectueuses, Donald Trump allant jusqu'à épousseter l'épaule de son homologue français lors d'une séance photo, pour, selon lui, enlever quelques pellicules. "Cela rend d'autant plus important pour l'Europe de rester unie et de défendre ses intérêts de façon encore plus offensive" a-t-il affirmé.

Il avait par ailleurs ajouté, à l'adresse des autres participants du G7 que son pays envisageait d'imposer des taxes douanières sur les automobiles fabriquées à l'étranger qui " inondent selon lui le marché américain.

Commercialement parlant, c'est la "guerre " entre Donald Trump et Justin Trudeau.

"Ces tarifs illégitimes doivent recevoir une réponse équivalente", a-t-il déclaré au cours de sa conférence de presse finale, précisant que ces représailles seraient mises en oeuvre "sans ciller".

Le Limousin en vigilance orange aux orages
La vague d'intempéries a fait la semaine dernière quatre morts au total et a provoqué des inondations et d'importants dégâts. Météo France a levé sa vigilance à 06 heures en Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49) et Vendée (85).

Pour Justin Trudeau, ces soutiens arrivent à point, lui dont l'aura avait pâli auprès d'une partie de l'électorat et dont le parti est talonné par les conservateurs dans les sondages à un peu plus d'un an des législatives canadiennes.

Emmanuel Macron, pour sa part, est sur la même ligne que le Canada. "L'Allemagne pourrait être tentée par un accord bilatéral" face aux menaces américaines de taxer les voitures allemandes importées aux Etats-Unis", souligne-t-elle. En sabordant le G7, Donald Trump s'est isolé et a délaissé ses alliés occidentaux.

Face à un G7 divisé, les puissances orientales, elles, affichaient leur unité samedi lors d'un autre sommet en Chine. Le président russe Vladimir Poutine a ironisé sur le "babillage inventif" du club des 7 dont sa nation a été exclue en 2014. Lors du sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), qui s'est tenu pendant deux jours dans la ville portuaire de Qingdao (est de la Chine), Xi Jinping a souhaité la " bienvenue " à deux nouveaux venus, l'Inde et le Pakistan, au sein du bloc créé en 2001. Et mis le cap sur Singapour où il doit rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Les enjeux sont tout aussi uniques: normaliser les rapports entre les deux nations après des décennies de défiance et faire redescendre la pression nucléaire que fait peser Pyongyang.

Élu à la tête d'un gouvernement libéral en octobre 2015, après avoir été sous-estimé par des adversaires parfois condescendants qui ne voyaient en lui qu'un héritier spécialisé en selfies, Justin Trudeau a tenté à maintes reprises de ménager la chèvre et le chou avec le président américain, et a toujours pris soin de ne jamais le dénigrer publiquement.

M. Mulroney, qui connaît personnellement M. Trump et conseille discrètement l'actuel premier ministre sur la manière de traiter avec le bouillant président américain, a comparé la tirade livrée par le milliardaire le week-end dernier à une "forte averse d'été", le genre "qui vous tombent dessus abruptement et se dissipent tout aussi rapidement".

Samedi, les dirigeants se sont également écharpés au sujet du plastique. Pour Michael O'Hanlon, de la Brookings Institution à Washington, la seule piste réaliste est un processus "étape par étape" qui s'inscrira nécessairement dans la durée.