Vendredi, 22 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Historique ou hystérique ?" — Rencontre Trump-Kim

"Historique ou hystérique ?" — Rencontre Trump-Kim

12 Juin 2018

Les deux hommes se sont salués devant une large rangée de drapeaux des deux pays avant de marcher ensemble sur un tapis rouge, échangeant quelques mots.

D'emblée, le président américain, assis à coté de son homologue nord-coréen avait déclaré: " Nous allons avoir une excellente discussion, cette rencontre sera un succès, ce sera une très bonne relation ". Le leader de Pyongyang n'a ainsi fait aucune concession sur la réunification, " ni maintenant, ni plus tard " souligne un expert, pas plus qu'il n'a laissé les entreprises américaines se charger de la modernisation de son bout de péninsule. "Beaucoup de gens dans le monde vont penser qu'il s'agit d'une scène tirée d'une fiction. d'un film de science fiction", a-t-il ajouté, selon des propos traduits. "Les vieux préjugés et les habitudes anciennes ont été autant d'obstacles, mais nous les avons tous surmontés pour nous retrouver ici aujourd'hui", a-t-il toutefois ajouté devant la presse.

Au sommaire ce mardi: la rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, la réforme de l'Islam de France qui patine et une enquête sur l'influence indélébile des Bleus de 98 sur le football français. Elle répond à la question de Donald Trump aux photographes qui tentent d'immortaliser le début du déjeuner entre le président américain et le leader de la Corée du Nord.

C'est alors la première fois que Xi Jinping rencontre Kim Jong-un.

"Kim Jong Un a peut-être fini par entendre le message que seul un changement de direction peut amener un avenir prospère et plus sûr pour les Nord-Coréens".

Le leader nord-coréen Kim Jong Un serre la main au président américain Donald Trump avant le début du sommet historique à l'hôtel Capella le 12 juin 2018 à Singapour
Trump-Kim, un tête-à-tête historique et des questions en suspens sur Orange Finance

L'arsenal nucléaire nord-coréen, qui a valu à Pyongyang une impressionnante série de sanctions de l'ONU au fil des ans, sera au coeur des discussions. Les deux premiers points du texte, rédigé à l'issue d'un "échange d'opinion profond et sincère", sont consacrés aux relations entre les deux pays: "Les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée s'engagent à créer de nouvelles relations en accord avec le désir des peuples des deux pays à atteindre la paix et la prospérité". Le président Trump s'est engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC et le président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable envers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

"Trump va probablement crier victoire quel que soit le résultat du sommet, mais la dénucléarisation de la péninsule coréenne est un processus qui prendra des années", estime Kelsey Davenport, de l'Arms Control Association.

Analystes et historiens rappellent à l'unisson que le régime de Pyongyang est passé maître dans l'art des promesses non tenues.

L'hôtel Capella, sur l'île singapourienne de Sentosa restera donc ce lieu historique où Donald Trump et Kim Jong-Un ont échangé cette poignée de main tant attendue de plusieurs secondes sous le feu des projecteurs des photographes.

La Corée du Sud n'a pas encore réagi officiellement à la signature du document. "L'effet de légitimation pour le régime de Corée du Nord est indéniable".

EN DIRECT. Nadal-Thiem (3-3) : l'Autrichien s'accroche
Nadal est resté imperturbable sur ses mises en jeu et s'est même permis de double-breaker son adversaire (5-2). Thiem a coulé dès le début du deuxième set, encaissant un 3-0 avant de revenir petit à petit.