Dimanche, 24 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Qu'en pensent les victimes des attentats du 13 novembre — Médine au Bataclan

Qu'en pensent les victimes des attentats du 13 novembre — Médine au Bataclan

11 Juin 2018

Nous saisirons le préfet de police afin qu'il interdise ces concerts de Médine au Bataclan, comme le spectacle antisémite de Dieudonné a été interdit il y a quatre ans. Des personnalités politiques leur ont emboîté le pas.

Les associations de victimes de l'attaque du Bataclan n'ont pas réagi dimanche. Le hashtag #PasDeMédineAuBataclan s'est alors répandu comme une traînée de poudre, repris par des internautes exigeant l'annulation pure et simple de ces deux dates.

"Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du Bataclan. Sacrilège pour les victimes, déshonneur pour la France".

Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, a demandé dans un communiqué "au président Emmanuel Macron d'interdire ce concert", estimant que "si la liberté d'expression est un droit fondamental, il y a des symboles qui ne peuvent être profanés". "Ses paroles sont, ni plus ni moins, un appel au meurtre".

Lors d'une série d'attentats menés dans la soirée du 13 novembre 2015, un commando djihadiste, a tué 130 personnes à Paris et dans sa banlieue, dont 90 au Bataclan.

"Notre association n'est pas un organe de censure, elle est et restera apolitique et ne laissera personne instrumentaliser la mémoire des victimes des attentats à des fins politiciennes, comme c'est le cas dans cette affaire", conclut l'association qui regroupe plus de 700 victimes. Ses autres concerts n'ont pas suscité de tel tollé.

Air France: la présidente promet des "réponses concrètes" sur les salaires
Les salariés entendent toujours obtenir gain de cause après plusieurs mois déjà de combat et le départ du PDG Jean-Marc Janaillac. Le préavis pourra être " levé ou renforcé en fonction des annonces à venir de la direction", soulignent-ils.

Individuellement, certaines victimes des attentats ont répliqué à certains messages qui se targuait de les défendre.

Médine, qui clame dans son dernier album son souhait "de jouer au Bataclan", n'a pour sa part pas réagi.

13onze15, autre association représentative des victimes des attentats du 13 novembre, a une position plus nuancée sur la question.

Les pour et contre Médine au Bataclan s'expriment sur Twitter avec le mot-clé #MedineAuBataclan.

"Une telle interdiction offrirait une formidable occasion à ce rappeur de s'ériger en victime de la censure", a argué pour sa part le mouvement laïque Printemps républicain, tout en interpellant les programmateurs: "Nous nous interrogeons néanmoins sur la responsabilité de la direction de la salle [.] Dans un tel lieu de mémoire, la logique purement commerciale ne peut s'imposer, seule, quant au choix des artistes invités à se produire sur scène".

Qu'en pensent les victimes des attentats du 13 novembre — Médine au Bataclan