Jeudi, 4 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Jean-Pierre Bemba acquitté en deuxième instance

Jean-Pierre Bemba acquitté en deuxième instance

09 Juin 2018

Dix ans après son arrestation, Jean-Pierre Bemba a été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) ce vendredi. Selon les explications de la juge Christine van den Wyngaert, la chambre de première instance de la Cour a fait de " sérieuses erreurs " qui ont fait disparaître entièrement la responsabilité pénale de Jean Pierre Bemba dans les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité que sa milice le MLC a commis en Centrafrique. À la surprise générale, la chambre d'appel est revenue sur la plus lourde peine d'emprisonnement jamais imposée par la CPI.

Agée de 55 ans, l'ex-dirigeant congolais avait été condamné en première instance à 18 ans de prison pour crime de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, commis par sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), entre octobre 2002 et mars 2003 en Centrafrique. Les hommes du MLC ont procédé, durant cinq mois, à des pillages, viols et meurtres en République centrafricaine, alors qu'ils étaient venus soutenir le président Ange-Félix Patassé, face à une tentative de coup d'État.

C'est la première fois que la CPI ciblait les violences sexuelles utilisées comme arme de guerre et la première fois que ce tribunal international condamnait quelqu'un qui n'était pas présent sur les lieux du crime.

"Tout en respectant cette décision (l'acquittement), nous la qualifions de regrettable et de problématique", a déclaré le procureur de la CPI, Fatou Bensouda.

Ciné en plein-air sur les Champs Elysées le 1er juillet 2018
Après avoir transformé le cinéma Max Linder en salon IKEA géant , l'agence Ubi Bene intervient sur la plus belle avenue du monde .

Les juges l'avaient alors reconnu coupable des crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour des faits survenus en Centrafrique entre 2002 et 2003 et commis par ses éléments de la rébellion du MLC.

Jean-Pierre Bemba a été arrêté en Belgique en mai 2008, à la demande de la CPI.

"La libération de Jean-Pierre Bemba est un soulagement pour le peuple congolais qui a soif de voir son leader", a commenté un vendeur de crédit téléphonique, José Mazambi. Jean-Pierre Bemba a longtemps été l'enfant chéri de Kinshasa, où il avait obtenu 70% des suffrages contre Joseph Kabila à la présidentielle de 2006.

Jean-Pierre Bemba acquitté en deuxième instance