Mardi, 11 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Des scientifiques auraient découvert des traces de vie sur Mars

Des scientifiques auraient découvert des traces de vie sur Mars

09 Juin 2018

Ils ont été prélevés à l'intérieur du cratère Gale, considéré comme un ancien lac.

"Qu'elle soit un héritage de la vie sur Mars, qu'elle ait nourri la vie ou qu'elle ait existé sans vie, cette matière organique donne des indices des conditions de la planète et de ses processus", s'est réjoui la chercheuse de la Nasa Jen Eigenbrode dans leur communiqué de presse. "Et nous pouvons peut-être trouver quelque chose de mieux préservé qui renferme une signature de vie", a-t-elle poursuivi. Pour la Nasa, ces nouvelles découvertes vont dans le bon sens et ouvrent la porte à de futures " découvertes époustouflantes sur la planète rouge ".

Par ailleurs, une étude de la NASA, toujours sur base des données collectées par Curiosity, prouve l'existence de méthane atmosphérique. Le méthane pourrait être stocké dans des plaques de glace sous la surface.

Le sommet du G7 au Canada pourrait se conclure à 6+1
On sait aussi l'actuelle ministre canadienne des Affaires étrangères , Chrystia Freeland, très critique du Kremlin. Mais ces représailles ne sont pas encore entrées en vigueur, les États membres devant s'entendre sur la liste...

Oh, these are #organics in my neighborhood. Par conséquent, les deux éléments essentiels à la vie, le molécules organiques et l'eau, étaient réunis au même moment sur la planète Rouge. I haven't found life on Mars, but signs say...we're on the right track.

"Cette étude montre en détail la découverte de composés organiques complexes et diversifiés dans les sédiments". Les échantillons de matière organique peuvent venir d'une météorite ou de formations géologiques équivalentes au charbon ou au schiste noir que l'on trouve sur Terre, ou encore d'une forme de vie, a souligné Jennifer Eigenbrode. Des scientifiques de la Nasa viennent de présenter une découverte qu'ils ont faite grâce au rover: et cela risque bien de relancer l'éternel débat d'une potentielle vie sur Mars. Les émanations de ce gaz, qui est souvent le signe d'une activité biologique, varient entre 0,24 et 0,65 partie par milliard en volume avec un pic constaté à la fin de l'été dans l'hémisphère nord. Cela représente l'équivalent de six années sur Terre. Ces découvertes tendent à soutenir la thèse que la vie a potentiellement existé sur Mars, estime Inge Loes ten Kate, de l'université de Tübingen en Allemagne.

Des scientifiques auraient découvert des traces de vie sur Mars