Mardi, 11 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Donald Trump accueille un repas d’Iftar, à la Maison Blanche — Ramadan

Donald Trump accueille un repas d’Iftar, à la Maison Blanche — Ramadan

08 Juin 2018

Le président des Etats-Unis Donald Trump a organisé pour la première fois depuis son élection un dîner de rupture de jeûne avec plusieurs invités musulmans.

Trump voulait être certain de bien faire passer son message.

"L'Amérique est une grande nation, une communauté, une famille, l'Amérique est notre maison et nous aimons notre maison", a-t-il insisté dans son discours après avoir fredonné lui-même quelques paroles de "God Bless America".

Mercredi, plus de 50 invités ont pris part à cette réception, dont l'ambassadeur d'Arabie saoudite, le Prince Khalid Ben Salman, et celle de Jordanie, Dina Kawar.

La tradition du sport américain qui veut que le vainqueur de chaque ligue majeure soit reçu à la Maison Blanche a du plomb dans l'aile.

" Il y a tellement de choses auxquelles nous croyons, en tant qu'Américains, qu'il ne représente pas", a-t-il rappelé.

Sans les évoquer directement, Donald Trump a ainsi fait lourdement allusion aux joueurs de la NFL qui protestent contre les tensions raciales aux Etats-Unis en posant un genou à terre pendant l'hymne américain et qu'il a qualifiés par le passé de "fils de pute", "qui ne devraient peut-être pas être dans le pays". M. Trump avait suggéré que les joueurs qui s'agenouillaient devaient être congédiés.

Une vidéo suspecte relance la piste Nordahl Lelandais (PHOTOS) — Disparus de Tamié
Sur l'une d'entre elles, les proches des deux disparus pensent avoir reconnu Nordahl Lelandais , rapporte Europe 1 . Les deux hommes vivaient dans deux communes voisines et se connaissaient "de vue", selon un cousin du disparu.

À voir dans la vidéo ci-dessus. Virés! " avait-il déclaré.

LeBron James et Stephen Curry ont annoncé mardi que leur équipe ne se rendrait pas à la Maison Blanche cette année pour célébrer le titre NBA.

D'ailleurs, les deux côtés se sont mutuellement accusés d'être responsables de l'annulation de la visite.

Le maire de Philadelphie Jim Kenney a estimé que retirer l'invitation des Eagles "ne prouvait qu'une chose: que le président Trump n'était pas un vrai patriote".

Voulant éviter à tout prix une autre polémique lors de la saison 2018, la NFL a décidé de modifier sa politique concernant l'hymne national américain.

Les joueurs qui veulent protester devront rester dans le vestiaire.

Cet épisode est le dernier en date dans une querelle acrimonieuse entre Trump et les joueurs de NFL.

Donald Trump accueille un repas d’Iftar, à la Maison Blanche — Ramadan