Lundi, 22 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Une obstétricienne suspendue après avoir causé la décapitation d'un bébé — Ecosse

Une obstétricienne suspendue après avoir causé la décapitation d'un bébé — Ecosse

07 Juin 2018

L'histoire a de quoi faire frémir.

"La solution à envisager était une césarienne, compte-tenu des risques", a jugé un tribunal médical. La spécialiste en charge de l'accouchement a pourtant décidé de procéder par voie naturelle.

Un tribunal médical écossais jugeait jeudi 31 mai un litige morbide entre une docteure et une patiente ayant perdu son bébé lors de l'accouchement en mars 2014 en Écosse. A cette époque une future maman avait été admise à l'hôpital Ninewells à Dundee en Écosse pour accoucher en urgence.

Ferrari a vendu pour un record de 70 millions de dollars
Il aurait en effet acquis une rare Ferrari 250 GTO pour la modique somme de 80 millions de dollars . Confirmation encore avec une Ferrari 250 GTO , qui affole les compteurs.

Mais la situation semblait compliquée puisque le fœtus avait les pieds vers le bas, un prolapsus du cordon ombilical, un rythme cardiaque lent et que le col de l'utérus n'était pas assez dilaté.

Le médecin a opté pour un accouchement par voie basse alors que le bébé se présentait par le siège. "J'ai essayé de sortir du lit, mais ils m'ont retenue trois fois et dit qu'ils devaient faire sortir le bébé", a raconté la jeune mère devant le tribunal, affirmant que les soignants ne l'avaient pas écoutée. Les médecins avaient leurs mains à l'intérieur de moi et poussaient sur mon ventre. Mais le docteur persiste et tire sur les jambes du nourrisson, tout en demandant à la patiente de pousser. Les médecins pratiquent une césarienne dans la foulée afin de récupérer la tête du petit, pour la recoudre sur le corps. Le jugement a déterminé que le bébé était décédé avant la décapitation. "Je suis bouleversée par la tournure qu'ont pris les événements et tellement désolée que tout ne se soit pas passé comme je voulais", a déclaré l'obstétricienne, qui pensait qu'une césarienne aurait provoqué la mort du bébé. La sanction définitive appliquée à la médecin devrait être connue ultérieurement.

Une obstétricienne suspendue après avoir causé la décapitation d'un bébé — Ecosse