Dimanche, 9 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Il a confirmé sa confiance à Deschamps", dit Flessel — Macron à Clairefontaine

"Il a confirmé sa confiance à Deschamps", dit Flessel — Macron à Clairefontaine

07 Juin 2018

Durant cet entretien exceptionnel, Emmanuel Macron aborde ses souvenirs de football, l'équipe de France et la Coupe du Monde en Russie. Un moment de partage, comme une occasion de motiver les troupes. Ce dimanche, Christian Jeanpierre reçoit en exclusivité le président de la République pour "Téléfoot" sur TF1. Résumé des rencontres, images des entraînements, interviews... vous ne manquerez rien!

Le Président a aussi insisté sur l'importance de "rester unis" et sur "la cohésion de cette équipe". "J'ai déjà dit que si l'équipe de France passait les quarts, j'irai à tous les matchs". Accueilli par le sélectionneur Didier Deschamps et le capitaine Hugo Lloris, il a loué la jeunesse et le collectif des Bleus.

Le Président a également exhorté les Bleus à respecter trois valeurs cardinales pour aller au bout, malgré les "moments de doute" qui pourront se présenter à eux. Restez unis, ayez toujours le sens de l'effort car c'est cela qui vous a emmener en Equipe de France et ayez confiance.

Difficile aussi, dans ce contexte, de ne pas interpréter la citation de Macron, concernant le parcours des bleus - "une compétition est réussie quand elle est gagnée" - sans avoir en tête le modèle de société qu'il défend.

Les comptes de la Sécurité sociale presque à l'équilibre fin 2018
Symbole du rétablissement des comptes, le régime général affichera son premier excédent depuis dix-sept ans. La prévision précédente pour 2018, établie à l'automne dernier, était de 2,2 milliards.

Cette visite, "ça nous fait plaisir à tous, l'équipe et le staff. Juste avant d'aller à la Coupe du monde, c'était pour nous motiver, mais il ne nous a pas mis de pression", a estimé l'ailier Ousmane Dembélé.

Le chef de l'État est un passionné de l'Olympique de Marseille. "On est très sensibles à vos mots".

Emmanuel Macron face aux joueurs de l'équipe de France à Clairefontaine. "Vous pouvez compter sur nous pour être de dignes représentants de notre pays" a promis le Basque.

Depuis 1998 et Jacques Chirac, c'est la tradition. C'est lui qui avait instauré le rituel en 1998, et tout le monde sait comment l'histoire a terminé.