Lundi, 17 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Dents : validation du remboursement à 100% à partir de 2020

Dents : validation du remboursement à 100% à partir de 2020

06 Juin 2018

Les représentants des chirurgiens-dentistes ont fait connaître leur décision de signer avec l'Assurance Maladie un accord conventionnel qui donne la priorité à la prévention et améliorera de façon significative les modalités de prise en charge des assurés, en ouvrant la possibilité pour chaque assuré d'accéder à une offre de soins dentaires prothétiques intégralement remboursés par l'assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, sans aucun reste à charge.

Saluant lors de la séance des questions au gouvernement un "accord historique" qui va favoriser l'accès aux soins dentaires, la ministre des Solidarités et de la Santé a souligné qu'après avoir été tenue pour les prothèses dentaires, la promesse présidentielle d'un "reste à charge zéro" le serait aussi pour l'optique et les audioprothèses.

Qu'est-ce qui a été négocié?

Le document prévoit de plafonner les prix de la majorité des prothèses dentaires, en contrepartie d'une revalorisation des "soins conservateurs" (traitement des caries, détartrage par exemple) et de la création de nouveaux actes. A partir de janvier 2020, certains soins dentaires ne coûteront plus rien car ils seront intégralement remboursés. La Fédération des Syndicats Dentaires Libéraux (FSDL), quant à elle, y reste fermement opposée.

Le bébé est décapité à l'accouchement, la médecin suspendue
Devant les jurés, la mère, qui est restée anonyme, a expliqué: " Je souffrais. "Je leur ai dit: 'Je ne le sens pas". Une femme âgée de 30 ans, enceinte de seulement 25 semaines, s'est présentée aux urgences pour accoucher.

Au-delà de cet échange d'amabilités syndicales, l'enjeu est de taille. Ainsi, la pose de prothèses représente 12% des actes des dentistes mais 62% de leurs honoraires. "Cette convention est une étape".

Dans un communiqué Agnès Buzyn se félicite de cette " avancée majeure pour renforcer l'accès aux soins bucco-dentaires ".

Le niveau de remboursement dépendra de la localisation de la dent et du matériau utilisé. "Cela permet de sortir d'un cercle vicieux où depuis vingt-cinq ou trente ans les actes prothétiques devenaient de plus en plus chers pour compenser la faiblesse des tarifs des soins conservateurs à tarifs opposables [pris en charge par la Sécu et les complémentaires] ", explique-t-il au Monde. Si les patients veulent une couronne céramo-céramique, plus proche sur un plan esthétique de la couleur des autres dents, ils devront payer une partie de la facture... Des soins de base revalorisés Pour financer un tel dispositif, les dentistes ont accepté un plafonnement de leurs tarifs. Pour une couronne en céramique, inscrite dans le "reste à charge zéro ", les dentistes ne pourront pas dépasser un plafond de 500 €.

D'ici à 2023, près de la moitié des prothèses dentaires (46%) devraient pouvoir profiter du remboursement total, tandis qu'un quart bénéficiera du "reste à charge modéré" avec des prix plafonnés.

Dents : validation du remboursement à 100% à partir de 2020