Samedi, 22 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Alimentation - Le rappel de Reblochon de nouveau élargi "par précaution"

Alimentation - Le rappel de Reblochon de nouveau élargi "par précaution"

04 Juin 2018

Depuis quelques jours, une nouvelle suspicion de contamination relative à une épidémie de syndrome hémolytique et urémique pédiatrique à Escherichia coli O26 en France métropolitaine est apparue en rapport avec les fromages reblochon.

Il faisait partie des 14 enfants âgés de un à cinq ans qui ont été suivis pour ce SHU depuis le mois de février 2018.

PARIS, 1er juin (Reuters) - Les autorités françaises ont élargi vendredi le rappel de reblochons produits par la société savoyarde Chabert suspectés d'être à l'origine de cas graves d'infections à Escherichia coli et des analyses sont en cours pour déterminer si le décès d'un jeune enfant est lié ou non à cette épidémie.

La fromagerie familiale Chabert a annoncé vendredi le rappel de nouveaux lots de reblochons "par mesure de précaution", après deux précédents rappels les 11 et 14 mai de lots soupçonnés d'être contaminés par la bactérie Escherichia coli.

L enquête sur le décès de son ex-femme relancée
Krisztina Rady , qui a eu deux enfants avec Bertrand Cantat, s'est suicidée en janvier 2010 au domicile conjugal à Bordeaux . Le parquet de Bordeaux rouvre l'enquête sur le décès de son ex-épouse, Krisztina Rády , survenu en janvier 2010.

Fermeture volontaire? ou surcharge de visites? Ces six enfants, qui vivent dans plusieurs régions différentes (Centre-Val de Loire, PACA, Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire), ont tous été atteints par un syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Pour six des enfants, l'infection est directement liée à la consommation de reblochon au lait cru de la marque Chabert produits par le site de Cruseilles (Haute-Savoie). Pour les huit autres enfants, "des investigations sont en cours" car on ne sait pas s'ils ont ou non consommé le reblochon incriminé. Parmi eux, deux ont présenté des signes de gastroentérite et six ont présenté un SHU.

A ce stade, l'investigation se poursuit mais Santé publique France ne peut "ni écarter ni affirmer " que ce décès soit lié à l'ingestion de ce fromage au lait cru commercialisé par la fromagerie Chabert et vendu sous les marques "Nos régions ont du talent " chez Leclerc, "Reflets de France " chez Carrefour et "Itinéraire des saveurs " chez Intermarché. C'est une maladie grave, principale cause d'insuffisance rénale aigue chez l'enfant âgé de 1 mois à 3 ans. Un des enfants atteints de SHU, dont l'âge n'a pas été précisé, est décédé.

"Interrogé par l'AFP, l'entreprise n'a pas précisé les volumes concernés, assurant juste qu"'il s'agissait de petites quantités". "L'entreprise Chabert partage l'inquiétude des familles concernées, collabore à l'enquête au côté des services de l'Etat et prend les mesures nécessaires pour remédier à cette situation", a affirmé Céline Chabert, dirigeante de la fromagerie, dans le communiqué sur l'extension des rappels.

Alimentation - Le rappel de Reblochon de nouveau élargi