Samedi, 23 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Ukraine: le vol MH17 abattu par un missile russe

Ukraine: le vol MH17 abattu par un missile russe

26 Mai 2018

Il a mis en cause "l'implication d'unités ukrainiennes ayant utilisé les missiles Bouk", de conception soviétique.

L'avion de la compagnie Malaysia Airlines avait été abattu au-dessus de l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine le 17 juillet 2014 et l'ensemble des 298 personnes présentes à son bord, en majorité des Néerlandais, ont péri.

Le président russe Vladimir Poutine accuse l'Ukraine d'en "porter la responsabilité" après la reprise des opérations militaires dans l'Est.

Les enquêteurs "ont conclu que le missile Buk-Telar qui a abattu MH17 provenait de la 53e brigade antiaérienne basée à Koursk, en Russie", a annoncé Wilbert Paulissen, chef de la brigade criminelle de la police néerlandaise.

Au fil de leurs investigations, les enquêteurs ont acquis la certitude, dès septembre 2016, que le système de missile avait été acheminé de Russie, avant d'être opéré depuis le territoire contrôlé par les séparatistes pro-russes, dans l'Est du pays. Les enquêteurs cherchent en particulier des éléments d'identification du missile tiré, dont le numéro d'identification de son enveloppe.

Apple bloque le lancement de l'application — Steam Link
On notera que les médias parlent de ce refus et les joueurs râlent (ce qui peut se comprendre). Cette étape, obligatoire pour tout le monde, n'a pas été couronnée de succès pour Steam Link .

"Les objectifs des auteurs de cette attaque propagandiste coordonnée sont bien au-delà de la recherche de la vérité et des tentatives d'aider les familles des victimes du Boeing MH17 mortes en Ukraine", a conclu le ministère. L'équipe a recrée la route empruntée par le convoi militaire à partir de photos et vidéos. En revanche, deux personnes appelées sous le nom d'Orion et Delfin, ont été identifiées comme les principaux suspects sur la base d'enregistrements de leurs conversations avant et après le crash. La raison est simple: les preuves existent mais "mais nous ne sommes pas encore prêts" à procéder à des accusations, a-t-il dit.

Pour les Pays-Bas et l'Australie, le doute n'est plus permis: la Russie est responsable du drame du vol MH17 abattu par un missile sol-air au-dessus de l'Ukraine en juillet 2014.

" J'appelle tous les pays à collaborer à cette enquête sur base de la résolution 2166 (de 2014) du Conseil de sécurité des Nations unies afin que les responsables puissent être poursuivis ", a-t-il affirmé dans un communiqué publié dans la foulée de la publication des nouveaux éléments de l'enquête, dirigée par les Pays-Bas.

"Il s'agit d'une révélation importante. Nous avons plus de clarté quant à la chute du MH17, en particulier pour les proches des victimes", a-t-il souligné. Kiev et les Occidentaux désapprouvaient ces initiatives russes.

"Nous appelons une nouvelle fois le gouvernement russe à coopérer entièrement avec les enquêteurs internationaux sur MH17", écrivent-elles dans cette lettre publiée par le journal d'opposition russe Novaïa Gazeta. Les familles ont également dénoncé une "campagne vile et trompeuse" dans les médias russes, une "désinformation ayant pour but de distraire et confondre, de créer une réalité alternative".

Ukraine: le vol MH17 abattu par un missile russe