Lundi, 24 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » PSG : EDF, Emmanuel Macron livre son avis sur l’affaire Rabiot

PSG : EDF, Emmanuel Macron livre son avis sur l’affaire Rabiot

26 Mai 2018

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron lors de leur première conférence de presse commune.

"La France est un partenaire traditionnel", a rappelé en introduction le président russe, insistant sur l'augmentation des échanges commerciaux entre les deux pays, concrétisée par la signature d'accords dans plusieurs domaines dont l'énergie, la technologie ou encore la culture.

Depuis un an, le président français Emmanuel Macron a essayé de donner une nouvelle impulsion à la relation avec Vladimir Poutine, sans taire les divergences sur l'Ukraine et la Syrie. "L'essentiel ne nous est pas imputable". "A Versailles, il s'agissait de jouer la majesté, la grandeur et même la profondeur historique face au maître du Kremlin pour l'impressionner et lui montrer que la France n'est pas ce pays oublieux de ses racines que Poutine veut suggérer", commente auprès de l'AFP le philosophe et spécialiste de la Russie Michel Eltchaninof. Sur les dossiers qui les opposent, comme la Syrie, l'Ukraine ou l'assassinat de l'ancien espion Skripal au Royaume-Uni, comme sur leurs désaccords politiques profonds (les deux ont une vision différente de ce que doit être une démocratie), Emmanuel Macron s'efforce de ne pas cesser toute discussion avec son homologue. Le président de la République a ainsi assuré que la France ne s'alignerait sur personne: "Nous n'avons pas d'autre choix que de croire et défendre [le multilatéralisme]". "Le rôle de la Russie c'est d'adopter une attitude constructive", a t-il estimé.

Lire aussi: Le Forum économique de Saint-Pétersbourg ouvre ses portes: quels en sont les enjeux? "Car, paradoxalement, Poutine est vu en président plus prévisible et raisonnable que Trump", temporise Arnaud Dubien, directeur de l'observatoire franco-russe.

Sur le dossier syrien, le président de la République a encore marqué un tournant avec les déclarations fracassantes à l'égard de Bachar el-Assad qui avaient marqué le quinquennat Hollande.

Apple remporte 539 millions de dollars avec son procès contre Samsung
Jeudi, Apple n'était pas immédiatement joignable pour commenter cette décision. Mais la société sud-coréenne avait contesté ce verdict.

Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Angela Merkel. D. R.

Après les discussions bilatérales de ce soir, Emmanuel Macron sera demain l'hôte d'honneur du forum économique de Saint-Pétersbourg. "Il se rend à Saint-Pétersbourg sans illusions, peut-être à reculons ou avec une certaine appréhension ". Le président français a plutôt essayé de séduire le leader russe en utilisant des symboles de l'histoire de France que par des accolades télévisées.

Durant cette première visite officielle en Russie, Brigitte Macron aura représenté l'élégance à la française avec succès: classique mais efficace en petite robe noire et trench beige à son arrivée et d'une très belle sobriété lors de l'hommage rendu aux victimes du siège de Leningrad au cimetière de Piskarevskoïe, en présence des ministres Jean-Yves Le Drian (Europe et des Affaires étrangères) et Brigitte Nyssen (Culture), mais aussi du metteur en scène Robert Hossein et son épouse Candice Patou.

La sécurité du continent européen, comme la prise en main autonome de notre avenir, passent par une politique extérieure indépendante, ce qui signifie une plus grande indifférence à l'égard de Washington, tout comme la relance du dialogue avec Moscou sur des sujets d'intérêt commun, au premier rang desquels l'ouverture de l'économie russe.

Emmanuel Macron a conclu ce volet sur une note résolument optimiste quant au lien unissant Paris et Moscou: "Malgré les sanctions, malgré les difficultés, [les entreprises françaises en Russie] sont présentes comme le sont nos chercheurs, nos artistes, nos penseurs".

PSG : EDF, Emmanuel Macron livre son avis sur l’affaire Rabiot