Samedi, 22 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Ebola en RDC : un mort et deux personnes "guéries"

Ebola en RDC : un mort et deux personnes "guéries"

26 Mai 2018

En République Démocratique du Congo, l'utilisation du vaccin contre Ebola a été autorisé par la Direction de la Pharmacie et du Médicament ainsi que le Comité d'Ethique de l'Ecole de Santé Publique de l'Université de Kinshasa.

Une campagne de vaccination ciblée a débuté le 21 mai dans la province où ces cas ont été recensés.

Les autorités congolaises ont affirmé avoir réceptionné 5 400 doses de vaccin contre Ebola sur les 7 540 doses promises par l'OMS.

Sous des tentes blanches installées devant la mairie de Mbandaka, ville de 1,2 million d'habitants, les premiers vaccins ont été administrés à une dizaine de soignants en présence du ministre congolais de la Santé le Dr Oly Ilunga.

Dans cette métropole de Mbandaka, au nord-ouest du pays, trois nouveaux cas ont été confirmés ce dimanche 20 mai. Jusqu'ici, 51 cas suspects ont été enregistrés. Le nombre de personnes ciblées par cette première phase de vaccination est estimé à plus de 600, prioritairement le personnel soignant, les contacts des malades et les contacts des contacts, a indiqué le ministre.

Le message touchant de Neymar à Angélique Six
Bien au-delà de football , Neymar montre son côté " humain " en s'adressant directement à la famille d'Angélique . C'était une émotion si forte que je garderais toujours dans mon cœur ce merveilleux sourire.

"Le deuxième cercle ciblé par la vaccination est constitué des contacts des malades, essentiellement les membres de leurs familles et des contacts des contacts", a-t-il ajouté. Au même moment, à l'aéroport, l'OMS achemine plus de 8 000 doses de vaccin.

Lors de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2013, "toutes les personnes qui ont reçu ce vaccin pendant la période d'incubation n'ont pas développé la maladie", a déclaré le ministre Ilunga, faisant référence aux résultats obtenus en Guinée.

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est bien la souche Ebola Zaïre.

"Un autre essai clinique d'envergure eut lieu plus tard en Guinée auprès de 5837 personnes répondant à ces critères de contact et conclut à un taux d'efficacité de 100%, aucun cas d'Ebola n'ayant fait surface dans les dix jours après la vaccination". Dr Peter Salama, directeur général d'Emergency Preparedness and Response Who, a lancé cette alerte: "nous devons travailler ensemble et rapidement afin de stopper cette épidémie et surtout protéger la population du risque d'infection à travers l'identification des cas, de manière rapide, et arrêter ainsi la chaine de transmission, de telle sorte que les patients puissent être en mesure de recevoir des soins: rapides, appropriés et qualifiés ".

Ebola en RDC : un mort et deux personnes