Dimanche, 24 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Deux personnes âgées meurent dans la salle d'attente des urgences — Tours

Deux personnes âgées meurent dans la salle d'attente des urgences — Tours

18 Mai 2018

"Les urgences sont confrontées régulièrement à la mort", explique le professeur Dequin.

La personne décédée en avril " a été écoutée juste après l'admission au bout d'un quart d'heure, mais qu'il y avait des cas plus graves à gérer.

Selon France Bleu Touraine, les deux femmes sont mortes dans une salle d'attente bondée, où figuraient "entre 12 et 15 brancards", contre six habituellement. Ce n'est pas la première fois qu'un événement exceptionnel de ce type arrive.

La première patiente a attendu plus de 6 heures sur le brancard.

Guardiola prolonge (officiel) — Manchester City
Avec le technicien catalan à leur tête, Aguero et ses coéquipiers ont même réussi à battre le record de points en championnat (100 points).

Une soignante du service d'urgence raconte au micro de France Bleu: "Ce qui a choqué le plus l'équipe, c'est que nous n'avons pas eu, en tant que soignants, la possibilité de les accompagner dans leur décès". Un tiers des patients sont hospitalisés Pierre-François Dequin précise que "la salle d'attente a été créée pour éviter aux patients des rester dans les couloirs, dans le bruit et les courants d'air, mais que ça ne suffit pas". "On a dénoncé les conditions d'accueil des patients qui se dégradaient", témoigne une soignante. En attendant, l'engorgement des Urgences constitue "un problème sociétal très complexe", selon le professeur Dequin, quand le nombre de cas pris en charge aux urgences augmente de 3% par an.

Depuis l'affaire, trois organisations syndicales ont déposé un préavis de grève pour le jeudi 24 mai afin de dénoncer les conditions d'accueil et de travail du personnel soignant.

Face à cette tragédie, la direction de l'hôpital a fait savoir que des mesures avaient été prises pour améliorer la situation, mais que celles-ci ne seront pas effectives avant 2020. "On a alerté à maintes et maintes reprises la direction sur le fait que cette salle d'attente n'était pas la solution". Les responsables du CHRU évoquent la prochaine création de 20 lits d'aval et une démarche d'amélioration de l'organisation du service.

Deux personnes âgées meurent dans la salle d'attente des urgences — Tours