Mercredi, 23 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trump qualifie certains migrants illégaux d'"animaux"

Trump qualifie certains migrants illégaux d'"animaux"

17 Mai 2018

Il a également ajouté: " Ce ne sont pas des hommes, ce sont des animaux ". Mercredi, lors d'une table ronde organisée à la Maison Blanche, le président américain a dénoncé l'impunité des " gangs", composés pour certains d'immigrants illégaux.

"La loi californienne offre un refuge à certains des délinquants les plus vicieux et la plus violents de la terre, tels que les membres du gang MS-13", a-t-il lancé, déplorant que "des hommes, des femmes et des enfants innocents" soient "à la merci de criminels sadiques".

"Nous les expulsons à un rythme jamais vu auparavant", s'est-il félicité.

Ses propos ont suscité de vives réactions de la part d'élus démocrates. "Les immigrants sont des êtres humains. Ce sont des êtres humains", a soutenu Jared Polis, membre du Congrès du Colorado.

C'est tout... pour le moment — Secret Story
"Là on ne sait toujours pas, a priori, il n'y aura pas Secret Story cette saison sur NT1" lance le journaliste. Et c'est Christophe Beaugrand qui a lâché l'info dans le cadre d'une interview accordée à Pure Médias .

Par cette loi, la Californie s'est déclarée en septembre dernier "Etat sanctuaire " pour immigrés illégaux, en limitant au maximum toute collaboration avec la police fédérale anti immigration. Il a réagit sur Twitter aux propos du président américain.

"Trump ment sur l'immigration, sur la criminalité et sur les lois de la Californie" a déclaré Jerry Brown, le gouverneur de Californie. "Nous, les citoyens de la cinquième plus grande économie du monde, ne sommes pas impressionnés".

L'administration fédérale a poursuivi en justice le "Golden State" pour le forcer à mettre fin à la politique des "sanctuaires" alors que la Californie a également démarré de nombreuses procédures judiciaires contre le gouvernement américain.

Trump qualifie certains migrants illégaux d'