Vendredi, 19 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Double impact sur la société française — Pollution de l'air

Double impact sur la société française — Pollution de l'air

17 Mai 2018

La pollution de l'air a des conséquences sur le développement du fœtus. Voici le double constat que dresse l'inserm dans une nouvelle étude publiée le mardi 15 mai 2018, dans la revue. Les particules fines, celles qui font moins de 2,5 micromètres de diamètre, ont une grave incidence sur les bébés.

Une exposition à ces particules en milieu urbain, qui peut être comparée au tabagisme, agit dès la vie in utero. Ainsi, en France en 2012, sur les 2,3 % d'enfants nés hypotrophes (une naissance à terme avec un poids à la naissance inférieur à 2,5 kg), la moitié l'a été en raison d'une exposition aux particules atmosphériques.

Un poids insuffisant peut être à l'origine de handicaps pendant toute la vie. Cette hypotrophie entraîne par la suite de nombreuses conséquences sur le développement avec, pour certains enfants, un important retard de développement intellectuel. Ils ont évalué le montant de la prise en charge à la maternité de l'hypotrophie à la naissance à 25 millions d'euros. Celui-ci s'élèverait à 1,2 milliards d'euros, en France. " Il est nécessaire de mettre en place de vraies politiques d'amélioration de la qualité de l'air pour les générations futures ", conclut Isabella Annesi-Maesano, chercheuse directrice de recherche Inserm en charge de l'étude.

L'AVANT-MATCH EN DIRECT. Marseille-Atlético (20h45) : tous derrière l'OM !
Le club au plus riche palmarès européen français sait qu'il ne faut pas jouer le match avant . Ils ne seront pas les seuls à soutenir les coéquipiers de Dimitri Payet dans les tribunes.

La prise en charge du handicap de ces enfants a un coût pour la société et pour leur famille.

L'équipe Inserm/Sorbonne Université de l'EPAR s'est intéressée aux coûts associés à la prise en charge de l'hypotrophie due à la pollution particulaire émise par les activités humaines. Les chercheurs de l'Inserm invitent donc les femmes à ne pas s'exposer, notamment lors des pics de pollution. "Il est raisonnable d'inviter les femmes enceintes à rester à leur domicile lors de ces pics", ont-ils ajouté.

Double impact sur la société française — Pollution de l'air