Mercredi, 19 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Vol MH370 : des experts pensent avoir (enfin) résolu le mystère

Vol MH370 : des experts pensent avoir (enfin) résolu le mystère

15 Mai 2018

Le 8 mars 2014, peu après son décollage de Kuala Lumpur (Malaisie), le Boeing 777 de la compagnie aérienne malaisienne, Malaysia Airlines, disparaît.

Des proches des passagers du vol MH370 se recueillent à Pékin, le 7 avril 2014. Si, au départ, les autorités malaysiennes pensaient que l'appareil s'était accidentellement abîmé dans le sud de l'océan Indien, où il a été détecté pour la dernière fois par des satellites, des experts viennent d'affirmer le contraire, comme le rapporte Ouest-France.

Plusieurs experts qui se sont prononcés ce dimanche dans la presse australienne pensent que l'épave repose au fond de l'Océan Indien en raison du crash volontaire de l'avion par le pilote Zaharie Amad Shah, 53 ans. Un pilote expérimenté, Simon Hardy, a reconstitué une partie de la trajectoire du vol à partir des échos recueillis à l'époque par les radars militaires. Simon Hardy, expert en aviation civile, donne sa version des faits: "Lorsque l'avion a traversé la Thaïlande et la Malaisie, il descend la frontière, ce qui signifie qu'il entre et sort de ces deux pays". Le système de transpondeur se serait tout bonnement éteint, permettant ensuite au pilote d'emprunter la trajectoire de son choix.

Tom Wolfe, auteur du Bûcher des vanités, est mort
Il y décrit une New York gangrénée par le racisme et par l'obsession pour l'argent et le pouvoir. Tom Wolfe était reconnaissable à son look de dandy au chic démodé, toujours vêtu de blanc.

Le spécialiste ajoute également: "Si vous me demandiez de faire disparaître un Boeing 777, je ferais exactement la même chose". "Il a volé de manière très précise". Mais les recherches menées par l'Australie dans cette immense zone n'ont jamais réussi à trouver les restes de l'avion, hormis trois débris repêchés sur les côtes. "Il se suicidait, malheureusement, il tuait tous les autres à bord, et il l'a fait délibérément", a commenté Larry Vance, un enquêteur canadien, membre de l'équipe indépendante. "L'aile droite a sans doute été brisée, les moteurs ont été éjectés".

En 2016, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull avait déclaré qu'il était "fort probable" que le pilote ait planifié son geste. Récemment, des enquêteurs non officiels auraient pu établir ce qui s'est passé dans la cabine de pilotage.

Vol MH370 : des experts pensent avoir (enfin) résolu le mystère