Vendredi, 16 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La SNCF porte plainte après "une cinquantaine d'exactions"

La SNCF porte plainte après "une cinquantaine d'exactions"

15 Mai 2018

La SNCF a constaté ce lundi matin des actes de malveillance sur ses lignes en Normandie. Une situation qui s'ajoute à de nombreuses annulations durant cette journée de grève particulièrement suivie. Un câble de stabilisation d'une caténaire entre Gaillon et Pont-de-l'Arche a été sectionné, ce qui a entraîné un arrachement de la caténaire et l'interruption de la circulation sur l'axe Paris-Rouen-Le Havre.

Trois trains sont bloqués par ces dégradations.

Dans le même temps des passages à niveau ont été fracturés à Harfleur et près de Bréauté, occasionnant d'autres retards. "C'est un acte de vandalisme, c'est très clair".

Le trafic ferroviaire a également été paralysé pendant plusieurs heures lundi matin à Marseille, un blocage des voies et une coupure d'alimentation électrique, probablement due à un "acte de malveillance" selon la SNCF, s'ajoutant à la grève des cheminots. "Nos équipes sont toujours sur place afin de régler le problème".

21:22Melania Trump transférée dans un hôpital militaire pour un problème rénal
La Maison-Blanche n'a pas précisé combien de temps avait duré l'opération qui est considérée comme une chirurgie peu invasive. Ce pourrait être lié à la présence d'un kyste sur un rein, mais ni les médecins ni la présidence n'ont donné de précisions.

La SNCF va porter plainte après "plus d'une cinquantaine d'exactions diverses et variées" constatées sur son réseau, a annoncé sur RTL Mathias Vicherat.

Sébastien Mariani, le secrétaire général adjoint de la CFDT-Cheminots, a condamné ce lundi une action illégale.

Si des trains circulent bien lundi, au 18e jour de grève depuis début avril -à mi-parcours du calendrier annoncé par les syndicats-, la direction de la SNCF a noté "un sursaut de mobilisation" et annoncé un "trafic très perturbé" avec en moyenne un TGV, TER ou Transilien sur trois et un Intercités sur cinq.

La SNCF porte plainte après