Lundi, 16 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Acides gras trans industriels : l'appel de l'OMS sera-t-il entendu ?

Acides gras trans industriels : l'appel de l'OMS sera-t-il entendu ?

15 Mai 2018

La consommation d'AGT artificiels, présents dans les margarines, la pâtisserie industrielle et les aliments cuits ou frits dans de l'huile de cuisson, serait " responsable de plus de 500 000 décès prématurés par maladie cardio-vasculaire chaque année dans le monde", selon l'institution internationale.

Les acides gras sont présents dans de nombreux produits alimentaires.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dévoilé lundi une campagne visant à éliminer les acides gras trans industriels, très répandus dans les aliments industriels et dont la consommation en excès est mauvaise pour la santé.

Les fabricants de l'industrie alimentaire utilisent. Elles s'articulent ainsi: dresser l'inventaire des sources d'AGT d'origine industrielle, promouvoir des graisses plus saines, prendre des mesures législatives pour éliminer les AGT d'origine industrielle, évaluer les évolutions des consommations, sensibiliser aux effets néfastes des AGT et appliquer des politiques et réglementations.

"Massacre" à Gaza: la Turquie accuse les États-Unis
Dans un discours retransmis à la télévision et relayé par BFMTV , le dirigeant turc a assuré qu'Israël sème le terrorisme d'Etat . Ce site Infos-Israel.News est le travail de bénévoles qui aiment Israel et combat les mensonges sur l'Etat Juif.

Au Danemark, le premier pays à avoir imposé des restrictions sur les acides gras trans produits industriellement, la teneur en acides gras trans des produits alimentaires a fortement baissé et les décès par maladie cardiovasculaire ont baissé plus rapidement que dans les pays comparables de l'OCDE.

Selon, M. Frieden, en interdisant l'utilisation des acides gras trans dans les restaurants, il y a dix ans, la ville de New York a prouvé qu'ils peuvent être éliminés sans que la saveur des aliments soit altérée ou que leur prix soit modifié. Le treizième PGT est à l'ordre du jour de la Soixante-et-Onzième Assemblée mondiale de la Santé qui se tiendra à Genève du 21 au 26 mai 2018. Il s'est engagé à ce que la réduction de leur utilisation soit au cœur des efforts de l'OMS pour réduire d'un tiers les décès dus aux maladies non transmissibles à horizon 2030, un des objectifs de développement durable des Nations unies (élaborés en 2015).

Et de se demander pourquoi les enfants devraient avoir des substances "aussi malsaines" dans leur alimentation.

Les pays riches ont fait des progrès en matière d'interdiction des acides gras trans industriels, mais " nous devons étendre ces efforts à l'échelle mondiale ", a souligné pour sa part le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Acides gras trans industriels : l'appel de l'OMS sera-t-il entendu ?