Mercredi, 23 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les docteurs font pousser une oreille dans le bras de leur patient

Les docteurs font pousser une oreille dans le bras de leur patient

14 Mai 2018

Les chirurgiens ont d'abord retiré du cartilage d'une côte pour sculpter une nouvelle oreille.

Shamika Burrage, jeune soldate américaine de 21 ans, se réveille un beau jour, allongée dans un lit d'hôpital, au Texas. Si sa cousine parvient à s'en sortir quasiment indemne, Shamika Burrage souffre de plusieurs blessures et fractures, et perd son oreille gauche. Une militaire, qui avait perdu son oreille gauche dans un accident de voiture, a reçu une greffe d'un nouvel organe "cultivé" sous la peau de son avant-bras.

Aucune prothèse n'était ici nécessaire.

Gros malaise sur le plateau de Laurent Delahousse face à Inna Modja
Avec l'aide de Laurent Ruquier, elles montent "un spectacle musical mêlant comédie, chant et danse", indique Gala . Il y a regretté la " folie des réseaux " et a évoqué " un millième de seconde d'oubli sur un pays " de sa part.

Pour ne pas avoir recours à une prothèse, les médecins spécialistes ont en fait prélevé du cartilage dans les côtes de la jeune femme avant de le placer sur son avant-bras pour que l'oreille pousse. Cette procédure complexe permet la formation de vaisseaux sanguins et de nerfs dans cette oreille toute neuve. "Dans cinq ans, quelqu'un qui ne la connaît pas ne remarquera pas l'opération", a indiqué dans le communiqué le lieutenant-colonel Owen Johnson, chef de la chirurgie plastique et reconstructive du centre médical. Résultat, ils placent le cartilage dans le bras de la jeune femme. Il reste à Shamika Burrage deux opérations à subir après cette transplantation, afin de recouvrir les cicatrices qui courent jusqu'à son menton, avec de l'épiderme prélevé également sur son avant-bras. Dans les années 1990, une photo alarmante - mais réelle - d'une souris avec ce qui semblait être une oreille humaine attachée à son dos fut largement diffusée.

Après avoir été cultivée quelques semaines sous la peau, la nouvelle oreille a finalement été greffée sur la tête de la militaire.

Les docteurs font pousser une oreille dans le bras de leur patient