Vendredi, 10 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Scandale : l'archevêque de Malines-Bruxelles veut célébrer des " unions homosexuelles "

Scandale : l'archevêque de Malines-Bruxelles veut célébrer des " unions homosexuelles "

07 Mai 2018

Le cardinal Jozef De Kesel estime que l'Eglise catholique doit avoir davantage de respect pour les couples gay, lesbiens et bisexuels, en ce compris dans l'expérience de leur sexualité, rapportent samedi plusieurs journaux flamands. C'est ce qu'envisagerait le cardinal Jozef De Kesel, l'archevêque de Malines-Bruxelles.

C'est une position iconoclaste parmi les prélats de l'Église catholique.

Après les avoir écoutés, le primat de l'Église de Belgique "leur a exprimé sa préoccupation pour leur bien-être et leur a dit son respect", a précisé samedi 5 mai Geert De Kerpel, porte-parole néerlandophone de l'archevêché. Il s'agissait bien d'une rencontre personnelle, souligne encore son porte-parole.

Russian Federation : A USA exit doesn't mean end of nuclear accord
The accord saw sanctions lifted on Iran, with the country committing (at least in theory) to stop pursuing nuclear weapons. Iran called the accusations that Tehran lied about its nuclear ambitions "worn-out, useless and shameful".

Avec cette façon de penser, le cardinal belge va au-delà de la position officielle de Rome, qui est d'avis que les homosexuels ne devraient pas avoir de relations sexuelles. Il a aussi essayé de répondre à leurs questions. Mais il n'a fait que confirmer certaines prises de position antérieures de l'Église en Belgique sur ce sujet. Il a alors également abordé leur relation et la distinction avec un mariage chrétien entre un homme et une femme.

Pas question d'une bénédiction qui ressemblerait trop à celle d'un mariage comme il y en a de plus en plus entre de jeunes mariés qui ne s'unissent plus lors de messes dûment patentées."S'il y a une certaine retenue dans le point de vue de l'Eglise, c'est pour préserver d'autant plus la grande valeur du mariage et de la famille" a commenté Geert De Kerpel. L'homme d'Église envisagerait "une célébration de remerciement, de prière. Mais certainement pas à un échange de consentements scellé par l'échange des alliances".

Une frilosité ecclésiale qui tranche pourtant avec la vision du prédécesseur à Malines-Bruxelles de Jozef De Kesel: Mgr André-Joseph Léonard n'a jamais fait montre d'une telle ouverture, tout au contraire.

Scandale : l'archevêque de Malines-Bruxelles veut célébrer des