Samedi, 27 Novembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » 1er mai : sept suspects présentés à un juge

1er mai : sept suspects présentés à un juge

06 Mai 2018

Ces suspects sont déférés dans le cadre d'une information judiciaire ouverte ce jour par le parquet pour "dégradations en réunion" et "participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations". Le plus âgé et un suspect né en 1991 sont aussi poursuivis pour "violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique".

L'audience devant la 23e chambre correctionnelle se tient à partir de 13H30 dans la salle 4-07 du nouveau palais de justice, dans le quartier des Batignolles.

Au total, 283 personnes avaient été arrêtées à l'issue de la manifestation, dont 102 placées en garde à vue. Cette prolongation des auditions pour une durée de 24 heures concerne 43 personnes - 38 majeurs et 5 mineurs - parmi la centaine qui se trouvaient en garde en vue depuis mardi.

Ce jeudi, ils étaient six dans le box des prévenus à être jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Paris.

PSG : Neymar veut jouer avec Cristiano Ronaldo !
Dans son édition de ce samedi, Marca a relancé de plus belle la rumeur envoyant Neymar au Real Madrid pour la saison prochaine. Le capitaine de la Seleçao espère mener le Brésil à un sixième sacre à la Coupe du monde, cet été en Russie.

Sept personnes vont ainsi être présentées ce vendredi à un juge d'instruction en vue d'une éventuelle mise en examen.

Abribus saccagés, voitures brûlées, panneaux publicitaires et vitres de restaurants brisées: le traditionnel défilé du 1er Mai a été marqué par de nombreux heurts dans la capitale, attribués par la préfecture de police à des militants de l'ultra-gauche.

Les affrontements à Paris pendant la manifestation du 1er-Mai ont opposé les blacks blocs aux forces de l'ordre. Elle est distincte de l'enquête lancée mercredi par le parquet pour "association de malfaiteurs" qui doit permettre d'identifier les "instigateurs" des violences.

1er mai : sept suspects présentés à un juge