Mercredi, 22 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un hôpital condamné pour "faute" lors d'un accouchement — Calvados

Un hôpital condamné pour "faute" lors d'un accouchement — Calvados

20 Avril 2018

L'enfant est né à minuit après une césarienne.

Les contrôles montrent que le bébé va bien jusqu'au lendemain soir. Son état se dégrade et il est en proie à des convulsions: il est donc ventilé et intubé avant d'être transféré au CHU de Caen.

Après ces événements, l'enfant souffre d'une paralysie cérébrale et est désormais lourdement handicapé selon Ouest-France. A son arrivée, le rythme cardiaque du bébé est normal et elle rentre en salle d'accouchement à 16h, sous la surveillance de deux sages-femmes. Pour le tribunal administratif qui a condamné l'hôpital, "la non-identification par les sages-femmes des anomalies sévères du rythme cardiaque fœtal qui justifiaient l'appel de l'obstétricien de garde est un manquement aux règles de l'art".

De retour dans TPMP, Matthieu Delormeau raconte son accident de scooter
Matthieu Delormeau a terminé son intervention en conseillant aux conducteurs de scooter d'avoir la plus grande prudence. Le chroniqueur a tout de suite été emmené aux urgences et a passé la nuit à l'hôpital. "Les amis.

Les documents de l'expertise médicale, présentés lors du jugement, indiquent qu'il "existait des anomalies à haut risque d'acidose (qui présente un pH sanguin acide) sur l'enregistrement du rythme cardiaque fœtal dès 20h20". Incapable de se déplacer, de s'habiller, de se nourrir... Elle ajoute que le délai de presque 3 heures avant qu'elles soient détectées "est constitutif d'une faute de nature à engager la responsabilité du centre hospitalier".

Les parents, une sœur et une grand-mère de l'enfant né le 16 décembre 2009 percevront plus de 372 000 euros en tout d'indemnisation, a annoncé mercredi le tribunal administratif de Caen. La famille voulait 816 000 € d'indemnités et une rente de plus de 148 300 €, selon Le Parisien. Il devra également verser une rente annuelle de 12500€ pour les frais d'appareillage et d'assistance et ce jusqu'au 11ème anniversaire de l'enfant.

Un hôpital condamné pour