Dimanche, 19 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Bouygues réfute toute "discussion" en vue d'une consolidation — Télécoms

Bouygues réfute toute "discussion" en vue d'une consolidation — Télécoms

17 Avril 2018

Dans ce contexte, et même avant cet événement, Patrick Drahi aurait sondé l'intérêt du groupe Bouygues pour l'opérateur SFR en échange d'une participation dans Orange qui lui aurait permis de continuer de peser sur le marché télécom français.

Bouygues a déclaré lundi qu'il n'était pas en discussions actuellement avec un autre opérateur télécoms, démentant ainsi une information de presse qui a fait grimper en Bourse Altice, la maison mère de SFR. Le site évoque des discussions préliminaires avec des fonds d'investissements comme CVC Capital Partners; il s'agit pour le moment d'évaluer la viabilité d'un attelage financier. " Comme tout acteur d'un marché, Bouygues étudie régulièrement les diverses hypothèses d'évolution du secteur des télécoms; mais à ce jour il n'y a aucune discussion avec un autre opérateur et aucun mandat n'a été délivré à quelque conseil que ce soit " souligne l'opérateur de Martin Bouygues.

Un homme détourne un avion avec… un stylo-plume — Chine
Pour l'instant, aucune information concernant les suites données à l'interpellation n'a été communiquée par les autorités.

Un porte-parole d'Altice s'est refusé à commenter l'information mais a ajouté: "Nous rappelons que SFR est un de nos actifs essentiels, qui fait partie de notre projet industriel et de long terme".

Avec l'acquisition de SFR, Bouygues Telecom deviendrait le premier opérateur alternatif de France, avec au total 33 % et 39 % des marchés fixe et mobile. Les négociations étaient bien entamées, mais elles ont été abandonnées à la fin. Bloomberg rapporte que le groupe Bouygues réfléchit à nouveau à acquérir la branche française du groupe Altice, c'est à dire principalement SFR. À l'inverse, l'action de Bouygues Telecom a recul de 0,26% pour tomber à 42,21 euros.

Bouygues réfute toute