Jeudi, 19 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Emmanuel Macron sur TF1 : "Je rends hommage à tous les soignants"

Emmanuel Macron sur TF1 : "Je rends hommage à tous les soignants"

16 Avril 2018

A propos du blocage des facs en France, Emmanuel Macron a assuré qu'il " n'y aurait pas d'examens en chocolat ". "Nous aurons des décisions à prendre en temps voulu", a-t-il dit.

Le chef de l'Etat mesure-t-il le risque que comporte l'appel à l'engagement d'une communauté de croyants en tant que. Le président a tenu à rassurer les syndicats en déclarant: "Je leur dis juste, n'ayez pas de craintes illégitimes".

Le mot fut employé par Emmanuel Macron pour exprimer sa détermination à lutter contre l'immigration illégale, au lendemain d'un crime odieux commis contre deux femmes à Marseille, en octobre dernier, par un clandestin qui aurait dû être expulsé.

"Tous les cheminots qui sont aujourd'hui en emploi, ils resteront dans le statut, c'est un contrat".

Le chef de l'Etat a notamment été interrogé sur l'emploi, la ruralité, les 80Km/h, les retraités ou encore la réforme de la SNCF.

Voici les trois binômes en lice pour la présidence de la CGEM
C'est le lundi 16 avril que le conseil d'administration de la CGEM doit valider les candidatures et les rendre officielles. Rappelons que le délai accordé pour le dépôt des dossiers de candidature s'est achevé ce vendredi 13 avril à midi.

Cela n'a pas empêché le chef de l'Etat de reprendre une nouvelle fois son image des "premiers de cordée" pour justifier sa politique fiscale favorable aux ménages les plus aisés et aux entreprises. "Demandez aux gens qui sont au chômage, s'ils trouvent qu'on va trop vite?", interroge-t-il. "Il faut avoir un système où on ne paye pas seulement à l'acte, mais où l'on rémunère aussi le parcours de santé, ce qui incite à ne pas faire d'actes inutiles". "(.) Nous leur devons quelque chose dans la société". "J'ai demandé un effort aux personnes retraitées - une partie d'entre elles, les 60 % qui payent CSG au taux normal". Il a annoncé deux "engagements": l'argent perçu par les contraventions sera accordé aux "hôpitaux qui soignent les blessés de la route" tandis que si la réforme "n'est pas efficace", "on ne la gardera pas".

" Je leur dis 'merci' et je leur dis surtout une chose: " Je n'ai jamais pris un retraité pour un portefeuille, a assuré le chef de l'Etat (...) J'ai beaucoup de considération pour nos aînés. Avec un objectif: "reconstruire les 50 prochaines années de progrès", a-t-il promis, dans un écho à l'époque des Trente glorieuses. Attendez le 1er novembre, vous aurez un tiers de taxe d'habitation en moins.

Questionné sur la limitation de la vitesse sur les routes à 80 km/h, qui a fait polémique dans l'Hexagone, il a répondu: "Les Françaises et les Français, ça les ennuie toujours qu'on régule la route". "Je souhaite la suppression de la taxe d'habitation pour la totalité des Français avant la fin du quinquennat". L'un des problèmes les plus durs ce sont les urgences, et on va mettre plus de moyens à l'hôpital car on a besoin d'un hôpital fort. Il faut enlever le stress aux urgences pour mettre plus de moyens. On rendra transparents tous les résultats.

Preuve de la volonté d'Emmanuel Macron de ne rien changer à son plan "prémédité", le président a sèchement écarté tout geste de redistribution supplémentaire, alors même que les rentrées fiscales sont meilleures qu'attendues.

Emmanuel Macron sur TF1 :