Lundi, 15 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Poutine condamne les bombardements et appelle à une réunion à l'Onu — Syrie

Poutine condamne les bombardements et appelle à une réunion à l'Onu — Syrie

15 Avril 2018

Il a dit voir l'opération comme une agression contre la souveraineté d'un Etat qui lutte dans les premiers rangs contre le terrorisme, soulignant qu'elle aurait un effet dévastateur sur tout le système des relations internationales.

La Russie a également annoncé convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU: "La Russie convoque une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour évoquer les actions agressives des Etats-Unis et de leurs alliés", a fait savoir le Kremlin dans un communiqué.

Recep Tayyip Erdogan a pour sa part confirmé qu'il s'était lui aussi entretenu avec M. Poutine ainsi qu'avec le président américain Donald Trump. Ses deux bases militaires sur le territoire syrien n'ont pas été visées.

Emmanuel Macron tend la main, Vladimir Poutine le met en garde.

Marseille vs Salzburg, Arsenal vs. Atletico in Europa League semis
Arsenal and Marseille will both be at home in the first legs which take place on April 26 with the return games on May 3. However, they were knocked out of the respected group in the Champions League and have taken the competition by storm.

"Vladimir Poutine a mis l'accent sur la nécessité de mener une enquête poussée et objective jusqu'à la conclusion de laquelle il serait judicieux de s'abstenir de toute accusation à l'encontre de qui que ce soit", a poursuivi le Kremlin.

La Russie, qui dément toute attaque chimique et parle à cet égard de " mise en scène " des rebelles. "Il réclame une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies à New York (États-Unis)", rapporte Dominique Derda en direct de Moscou.

Le président russe a condamné ces attaques en Syrie "où les forces russes aident le gouvernement légitime à combattre les terroristes".

"C'est cette capacité laissée à Damas de transgresser toutes nos normes qui constitue une menace à la sécurité internationale, mettons-y un terme", a ajouté le diplomate, en assurant que la France "prendra ses responsabilités" après le "point de non-retour" atteint par le régime syrien.

Poutine condamne les bombardements et appelle à une réunion à l'Onu — Syrie