Mardi, 22 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Nobel de littérature : l'académie suédoise survivra-t-elle ?

Nobel de littérature : l'académie suédoise survivra-t-elle ?

14 Avril 2018

La crise de l'Académie suédoise, chargée de choisir les lauréats des différents prix Nobel, se poursuit. A la sortie de la réunion hebdomadaire des immortels, dans les locaux de Börshuset, l'ancienne bourse au cœur de la vieille ville de Stockholm, sa secrétaire perpétuelle, Sara Danius, a fait savoir qu'elle avait été remerciée par une majorité de ses collègues et qu'elle quittait l'Académie.

Si ses choix sont chaque année débattus par les esthètes du monde entier, ce n'est pas aujourd'hui la littérature qui met l'Académie sous les projecteurs mais des considérations bien moins élevées.

En novembre 2017, le quotidien Dagens Nyheter avait publié les témoignages de 18 femmes affirmant avoir subi des violences ou des faits de harcèlement sexuel d'un homme d'origine française marié à une académicienne, la poétesse et dramaturge Katarina Frostenson.

Une dizaine de morts entre 2015 et 2016 après avoir consommé du fromage au lait cru — Salmonelle
Aucun rappel de produit n'a été effectué, l'affaire est donc passée inaperçue, sans couverture médiatique , selon France Inter . Seules cinq fromageries ont pu être identifiées par la Direction de la protection des populations (DDPP) de Franche-Comté.

Suite à ces plaintes, désormais aux mains de la justice, l'Académie avait rompu les liens avec l'accusé, et coupé ses subventions au lieu d'exposition. Trois académiciens - Peter Englund, ancien secrétaire perpétuel, Klas Östergren et Kjell Espmark - ont démissionné le 5 avril en marquant leur indignation. "Dès lors que des membres éminents de l'Académie placent l'amitié avant la responsabilité et l'intégrité, je ne peux plus participer à ses travaux", a-il commenté. L'organisation a également lancé une enquête interne, en plus de retenir les services d'un cabinet d'avocats.

"La colère du public et les départs de l'Académie ont suscité des inquiétudes voulant que l'image des prix Nobel et de la Suède puissent pâtir de cette affaire à l'étranger".

" C'est le souhait de l'Académie que je quitte mon poste de secrétaire permanente", a précisé celle qui, à 56 ans, a une formation d'historienne de la littérature, et qui fut la première femme à occuper cet emploi".

Nobel de littérature : l'académie suédoise survivra-t-elle ?