Mardi, 22 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le Maire: L'Etat envisage de "reprendre progressivement la dette de la SNCF"

Le Maire: L'Etat envisage de "reprendre progressivement la dette de la SNCF"

13 Avril 2018

La SNCF prévoit de faire circuler en France vendredi 13 avril un TGV et un TER sur trois pendant la grève vendredi, ainsi que deux Transiliens sur cinq, et un train Intercités sur cinq, a annoncé la direction de l'entreprise jeudi 12 avril. Le trafic sera fortement perturbé sur tout le réseau ferroviaire, y compris dans les Vosges.

2 trains sur 5 pour les Transiliens; 1 train sur 3 pour les TER; 1 TGV sur 3 pour les grandes lignes; 1 train sur 5 pour les Intercités; 3 trains sur 4 pour l'international.

La SNCF vient de communiquer ses prévisions de trafic pour le vendredi 13 avril. On se souvient des scènes chaotiques en gare de Lyon à Paris, où des voyageurs marchent sur les voies, de l'exaspération des usagers de ne pas avoir leurs trains.

Un corps calciné découvert près d'une école — Wasquehal
A noter que la mairie de Wasquehal a mis en en place une cellule d'aide psychologique au niveau de l'école Charles de Gaulle . Le corps calciné gisait en bordure d'un chantier, aux abords de l'école Charles-de-Gaulle, avenue Léon-Jouhaux à Wasquehal .

Les principaux syndicats se mobilisent contre la réforme de la SNCF et la modification du statut des cheminots. "Je les ai entendus", a-t-il assuré lors de son interview, "mais la bonne réponse, ce n'est pas d'arrêter de faire la réforme, c'est de la faire ensemble". Toutes les lignes régionales auront au moins une desserte dans la journée, bien que celle-ci puisse se dérouler en autocar. Le gouvernement a prévu, par le biais d'un amendement, d'inscrire dans la loi que la SNCF, avec ses filiales, constituera un "groupe public unifié", au capital "intégralement détenu par l'État". Ils vont jusqu'à présenter de faux billets qui indiquent "Prix: trop cher pour le non service" et autre "grève mettant en danger l'emploi d'autrui". Ils ont accusé respectivement le gouvernement de "vouloir porter à la ceinture le scalp " des cheminots ou de bâtir la réforme "sur des contre-vérités ".

La grève perlée mise en place par la SNCF depuis le 3 avril dernier fait grincer des dents.

Le Maire: L'Etat envisage de