Jeudi, 26 Avril 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Facebook : "que sont les " profils fantômes " qui mettent Mark Zuckerberg dans l'embarras ?

"Facebook : "que sont les " profils fantômes " qui mettent Mark Zuckerberg dans l'embarras ?

13 Avril 2018

Facebook traverse une mauvaise passe depuis l'annonce d'une utilisation des données de 87 millions d'utilisateurs du réseau social de Mark Zuckerberg par Cambridge Analytica. Au cours de ses auditions, Zuckerberg a déclaré à plusieurs reprises que Facebook donnait le contrôle sur les données personnelles à ses membres. Mardi, Mark Zuckerberg a présenté ses excuses personnelles pour ne pas avoir compris à temps à quel point Facebook pouvait être détourné de bien des façons. En outre, deux tiers des Français ne font pas confiance à Facebook, selon ce même sondage.

Lors de la deuxième journée d'audition, le PDG a été interrogé sur ce que l'on appelle les "shadow profiles ", ou profils fantômes.

D'ailleurs si vous allez dans les pages d'aide de Facebook, une des rubriques vous explique comment obtenir les données personnelles conservées par Facebook même si vous ne disposez pas de compte. Toutes ces infos seront ensuite associées aux " comptes fantômes " Facebook de ces personnes, sans qu'elles ne le sachent.

Facebook récupère ces données personnelles de différentes source. Facebook centralise tout ça et archive ces données dans une sorte de dossier "virtuel".

Ligue des Champions : Bayern-Real en demi-finale
Les fans de football ont été servis avec des matchs riches en surprises lors des quarts de finale de la Ligue des champions. Douze victoires séparent le Real Madrid, le plus capé des quatre, de la Roma, qui rêve d'un premier titre à Kiev le 26 mai.

Il est donc envisageable que deux personnes qui ne se connaissent absolument pas soient soudain reliées par Facebook parce qu'elles ont toutes les deux partagé l'adresse mail d'un troisième contact - leur ex, leur psy, leur conseillère d'orientation au collège.

Il est impossible de supprimer son " compte fantôme", car ces informations ne sont pas officiellement récupérées par le réseau social.

À chaque fois que vous créez un compte sur Facebook - et sur de nombreuses autres plateformes - il vous propose de fouiller dans vos contacts pour " trouver facilement des amis " (voir capture ci-contre). Vous ne pourrez restreindre les infos que vous avez vous-même fournies au réseau de Zuckerberg par l'intermédiaire des paramètres de confidentialité de votre compte.