Mercredi, 22 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le CSA choisit Sibyle Veil pour diriger Radio France

Le CSA choisit Sibyle Veil pour diriger Radio France

12 Avril 2018

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé jeudi la nomination de Sibyle Veil à la présidence de Radio France pour cinq ans à compter du 16 avril.

Les autres candidats étaient François Desnoyers (62 ans), Guillaume Klossa (45 ans), Bruno Delport (53 ans), Jérôme Batout (39 ans) et surtout Christophe Tardieu (53 ans), directeur général délégué du CNC (Centre national du cinéma), qu'on disait soutenu par la ministre de la Culture Françoise Nyssen.

Première femme à cette fonction depuis Michèle Cotta en 1981, elle succède à Mathieu Gallet, débarqué de Radio France après avoir été condamné en première instance pour favoritisme dans une affaire concernant ses fonctions précédentes à la tête de l'Ina. Elle remplace Mathieu Gallet, dont le mandat avait été révoqué en janvier, suite à sa condamnation pour avoir favorisé deux sociétés de conseil lorsqu'il présidait l'Institut national de l'audiovisuel entre 2010 et 2014.

Un bébé naît 4 ans après la mort de ses parents
Selon l'une de ses grands-mères, Tiantian (Sucré-sucré ou Douceur en chinois, selon les traductions) " sourit tout le temps. Une question des origines qui a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux chinois.

Sibyle Veil affrontera très vite un profond bouleversement avec la publication en fin d'année de la réforme de l'audiovisuel public voulue par Macron.

Celle qui travaille à Radio France depuis 2013 était pressentie comme la favorite pour ce poste, rapporte Le Figaro. Mathieu Gallet militait également, comme Delphine Ernotte, pour la mise en place " d'une redevance universelle et automatique", qui ne serait plus liée à la détention d'un téléviseur, pour financer les mutations de l'audiovisuel public. Les travaux, qui ont obligé les stations du groupe à s'installer à tour de rôle dans des locaux provisoires, devaient commencer en 2006 mais n'ont été lancés qu'en 2009.

Parmi les six candidats à convoiter le bureau de palissandre qui a valu tant de vicissitude à l'ancien président de Radio France Mathieu Gallet, Sibyle Veil était donnée comme la mieux placée. Fin 2016, la facture était évaluée à plus de 430 millions d'euros. Les gens l'aiment bien car elle connait la maison, assurait Olivier Martocq, élu FO à Radio France, avant sa désignation par le CSA. En 2018, Radio France veut notamment développer l'offre d'information de Mouv', une radio qui tenait particulièrement à cœur à Mathieu Gallet. Sa nouvelle formule lui a permis de doubler quasiment son audience (400 000 auditeurs quotidiens), mais elle reste très loin derrière ses concurrentes privées.

Le CSA choisit Sibyle Veil pour diriger Radio France